Le discours du pain de Vie (Jn 6)

Le discours du pain de Vie (Jn 6)

Raffaellino del Garbo, Multiplication des pains et des poissons, 1500 (détail)Avant-propos à Jn 6

L’Évangile selon saint Jean, contrairement aux trois autres évangiles, ne relate pas l’épisode de l’institution eucharistique. Au dernier repas de Jésus, l’évangéliste a préféré mettre en valeur le geste du lavement des pieds (Jn 13). Il ne s’agit pas là d’une ignorance de sa part mais d’un choix rédactionnel.

Car bien plus tôt, à l’occasion du signe des pains multipliés, l’auteur du quatrième évangile avait déjà mis en exergue dimension eucharistique de l’offrande même du Christ (Jn 6).

C’est ce long discours dit « du pain de vie », que la liturgie dominicale nous offre d’entendre à l’occasion des 17°, 18°, 19°, 20° et 21° dimanches de l’année B. Ce sont ces passages qui sont ici commentés. Auparavant, vous pouvez pendre connaissance du discours en son contexte et dans son intégralité  :

Jn 6,1-69

Commentaires de Jn 6, le discours sur le pain de vie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.