Journée Mondiale de la Jeunesse – Rome, août 2000

Journée Mondiale de la Jeunesse – Rome, août 2000

Dans ma jeunesse, avant mes voyages, je cherchai ouvertement la sagesse dans la prière; à la porte du sanctuaire, je l’appréciais, et jusqu’à mon dernier jour je la poursuivrai.
Si 51,13-14


GMG 2000

Du 10 au 20 août 2000, des jeunes chrétiens de toutes nations, langues et peuples se retrouvent pour célébrer ensemble à Rome, leur jubilé lors de ces JMJ.

Le diocèse de Luçon (Vendée-France) participe à cet événement. Accueillis dans un premier temps à Todi (Ombrie-Italie), nous avons été hébergés dans des familles. Durant cinq jours, les ombriens nous ont guidés sur les collines vertes et ensoleillées. Puis nous avons retrouvé à Rome, un million de jeunes prêts à vivre avec Jean-Paul II, cette démarche jubilaire, faite de charité, de pardon et de partage…

Todi en ombrie, 12 août

Todi - la ville

vue de Monta Sacra

Todi, ville haut perchée, aux maisons de pierre et aux rues étroites et sinueuses. L’accueil et le sourire d’Ombrie éclairent notre séjour et enflamment notre cœur comme ce soleil brülant.
Prier, marcher dans la ville, chanter, danser : tout est fête et le pèlerinage devient alors singulier, comme déjà Celui pour qui nous sommes venu garde notre démarche.

Todi - les monuments

Todi encore

Le parc de la Rocca témoigne de défenses aujourd’hui inutiles : tout est paix, tout est bon, tout est beau.

Orvieto, 13 août, la cathédrale : exposition du Saint-Corporal

Orvieto

Jamais cathédrale n’oserait s’exposer ainsi aux milieu des couleurs de l’Ombrie. Zèbre au milieu d’une savane colorée, elle est ainsi puissante et pacifique. Blancs et noirs, les murs se passent de tout chargement. Et quand se découvre la façade, une explosion dorée brûle nos yeux. La célébration sérieuse et même pesante vient de se terminer. Une fois la foule partie, la cathédrale se découvre à nous, chargée de sens. La Foi a laissé son empreinte dans l’histoire.

Todi, 13 août, Luisa et Augusto


Todi accueil par Luisa et Augustino

Luisa est enseignante à la retraite. Originaire du Sud de l’Italie, elle enseigna à Rome avant de s’installer ici. Sa maison est décorée avec un soin tout particulier. Luisa parle ‘un tout petit peu français’ comme elle dit, en laissant nonchalamment « la vie de Marc Aurèle » en français dans le texte. Elle semble s’être désormais détachée du temps, des horaires et notre venue vient perturber sa quiétude. « Il y a beaucoup à voir ici; il y a eu beaucoup de saints : Benoît, Rita, François, Claire… C’est normal, il n’y a rie d’autre à faire ici. » nous dit-elle. Elle met un soin particulier à nous accueillir. Heureusement il y a Augusto, qui connaît fort bien le sens de l’organisation de Luisa ! Il supplée à ce manque qui la rend malgré tout charmante. Augusto loge aussi des vendéens mais il nous accompagne sur les chemins de l’aller et du retour. En quelques jours il prend soin de formuler quelques mots de français tandis que nous balbutions toujours des mots italiens, maladroitement…

Assise, 14 Août


Assise

Assise, en passant !

Quel dommage d’avoir à marcher si rapidement devant le tombeau de St François. L’absence d’oxygène dans cette crypte bondée, justifie pourtant ce recueillement rapide mais sincère. Même l’orage survenu devant ND des Anges a quelque peu troublé notre prière lors de l’Eucharistie. Heureusement j’avais pris soin d’enfin m’isoler quelques moments et prier pour ces visages rencontrés, comme ces argentins de Patagonie souriants et plein d’humour. Ils ont même réussi à m’arracher une esquisse d’Assise. L’amitié se fait généreuse.


Assise - la portioncule

La portioncule, St François d’Assise

étrange édifice où un écrin grandiose protège cette minuscule chapelle. Où le faste de la basilique met encore plus en valeur l’humilité pauvre d’une église ridicule sur laquelle François a travaillé pour sa reconstruction. « Répare mon église »u; Sa tâche fut plus grande encore que la restauration d’une chapelle en ruine.

Rome, 15 août, cérémonie d’accueil, via della conciliazone


Attente de Jean-Paul II

Plus il se rapproche, plus le bruit incessant de la foule se fait entendre. Ils se pressent aux barrières, grimpent sur les échafaudages pour voir passer le Pape. Beaucoup plus ont leur oreille collée au poste de radio… et c’est rassurant.

Rome, 16 août, San Saturnino, catéchèse de Mgr Defois (Lille) « L’Emmanuel : Dieu avec nous »


Catéchèse à San Saturnino

Mgr Defois

Pourquoi venir aux JMJ, voir le Pape ? Le pape n’est pas un guru mais un homme pour vous et moi. Au cœur des JMJ, il y a Dieu. Mais qui est Dieu ? Dieu est toute une histoire, toute une mémoire. Dieu nous a fait pour que soyons les relais de son amour. Dieu s’est fait Vie d’homme. La foi n’est pas une croyance mais une confiance, une alliance et cela grâce à Noël, événement qui a changé la vision de l’humanité. Ici à Rome, c’est un bond dans la mémoire… Non pas confiance dans l’au-delà mais dans l’en deçà… l’amour par en-bas élève, fait grandir. On aime Dieu comme un enfant, non pas comme un guru. Nous sommes Noël continués. Les GMG c’est un nouveau départ en mission pour être témoin de la paix et de l’amour en Jésus-Christ.

Rome, 16 août, Place Saint-Ignace, Incontragiovanni – rencontre avec la CIJOC


Soirée Cijoc à St Ignace

C’est le temps des témoignages : conditions de travail difficiles, sécurité absente, syndicat interdit… Pourtant je ne sens pas m’envahir par la misère du monde, non je vois l’espérance d’une jeunesse dans un monde meilleur. Ils dansent bleu et jaune, fauves et feux; ces burundais enflamment la place St Ignace. C’est une vision extraordinaire : des danses ancestrales devant une église baroque et pour des jeunes tournés vers l’avenir…

Rome, 17 août, San Saturnino, catéchèse de Mgr Lapierre (Ste Hyacinthe-Québec)


catéchèse de Mgr Lapierre

La catéchèse est une expérience de conversion. Au monastère des trois fontaines, une sculpture : trois fois la tête de Paul rebondit et trois sources jaillissent : …chacun de nous devient source.
« Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi. » Quels sont les visages que nous avons côtoyés et qui nous rappellent le visage du Christ?
Comme ces volontaires italiens : « Ero forestiero e mi avele accolto » Mt 25

La Réconciliation : le Christ a tué la violence, la haine.

La Rédemption : le Christ brise les murs qui nous séparent. Quelles sont pour moi ces tâches de réconciliation, de rassemblement ?
L’expérience du Christ enracine notre être, c’est l ‘expérience que nous sommes aimés. « Pas de liberté sans responsabilité, la responsabilité est le chemin de la liberté » Ricoeur .
Le Christ éduque notre responsabilité qui nous ouvre à l’amour. Notre monde a des options sérieuses à faire, où la plénitude de l’être c’est la gloire.
La gloire, le partage, la relation comme source de fécondité et de vie.

Rome, 18 août, Le Palatin, vu du cirque Maxime, plazza di Porta Capena


Au Mont Palatin

Rome Le Palatin vu du cirque Maxime plazza di Porta Capena

Nous sommes à la sortie du métro face au mont Palatin, Olivier et moi. Nous venons de chercher ces 250 livrets indispensables… Nous attendons la cohorte vendéenne
qui vient depuis St Pierre pour le Cirque Maxime. Nous sommes assis sur le trottoir, tels deux clochards, mendiants de Dieu ?
Face à nous c’est un défilé multicolore: des drapeaux, des sourires, des jeunes enchantés, des prêtres empressés… c’est notre démarche jubilaire…

ROME, 18 août, volontaire du Jubilé


Jeune volontaire italien

ERO FORESTIERO
E MI AVELE ACCOLTO

J’étais étranger
Et vous m’avez accueilli. Mt 25
Rome, 19 août, Tor Vergata, veillée


Veillée à Tor Vergata

Pas de Radio mais Sylvia est venue parmi nous pour traduire le discours du Pape. Finalement je n’ai jamais été aussi attentif aux paroles d’un discours.


Lampe à huile - Tor Vergata

Et que nous restera-t-il ? Comment ces quinze jours vont-ils nous permettre de faire grandir en nous l’évangile et de l’annoncer ?
Lampe furtivement allumée pour une veillée ou feu inextinguible de notre foi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *