Browsed by
Étiquette : Douze

Pain de vie (5/5) – A qui irions-nous ?

Pain de vie (5/5) – A qui irions-nous ?

21ème dimanche du Temps Ordinaire — Année B – Évangile selon Jean (6,59-69)

De la fraction à la friction

En ce temps-là, Jésus avait donné un enseignement dans la synagogue de Capharnaüm. Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent : «Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ?»  Jésus savait en lui-même que ses disciples récriminaient à son sujet. Il leur dit : «Cela vous scandalise ? Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant ! …» (6,59-62)

La confession de Saint Pierre, James Tissot, 1894Nous voici au terme de ce chapitre six de l’Évangile selon Jean. Nous sommes ainsi passés d’une foule au bord d’un lac (scène en extérieur 1/5 et 2/5), aux juifs pieux de la synagogue de Capharnaüm (scène d’intérieur 3/5 et 4/5) pour nous retrouver, maintenant, au sein du cercle des disciples (scène intimiste). Même le « pain » semble aussi suivre ce même mouvement de focalisation : les pains d’orge multipliés deviennent le pain descendu du Ciel, nouvelle manne en Jésus-Christ. Le pain symbolique fait place au véritable pain divin en sa chair et son sang, donné pour la vie éternelle.  Tout nous oriente vers le mystère du Christ lui-même s’offrant pour le salut de tous.

Pourtant, la réaction à ce discours ne vient pas de la foule avide de miracles, ni de la synagogue pointilleuse en matière d’orthodoxie. Ce sont ses disciples, beaucoup de ses disciples, qui sont scandalisés par ses propos. L’unité autour de la multiplication et de la fraction des pains semble oubliée pour faire place à la friction et à la division des disciples. Que s’est-il donc passé ?

Read More Read More

Passion du Christ et abaissement des Apôtres (Mc 9,30-50)

Passion du Christ et abaissement des Apôtres (Mc 9,30-50)

Mc 9,30-50 Deuxième annonce de la passion et enseignements aux disciples

Passion du Fils, livraison du Père

Étant partis de là, ils traversèrent la Galilée. Jésus ne voulait pas qu’on le sache, car il enseignait ses disciples et leur disait : « Le Fils de l’homme est livré entre les mains des hommes, et ils le tueront, et quand il aura été tué, trois jours après, il ressuscitera. »  Mais ils ne comprenaient pas cette parole, et ils craignaient de l’interroger. (9,30-32)

Vie et passion de Jésus, anonyme flamand, 1520Nous voilà de retour en Galilée pour une dernière fois. Mais la traversée du territoire se fait dans le secret. Marc associe cette discrétion à la deuxième annonce de la Passion à des disciples qui demeurent encore dans l’incompréhension. Car il s’agit maintenant non plus de comprendre que Jésus est le Messie, le Fils bien-aimé du Père, mais de saisir le sens de sa Passion.

Jésus ne se répète pas (voir tableau). Cette fois-ci, il met en avant sa « livraison », un terme qui évoque la trahison de Judas (3,19, 14,10-18; 41-46).  Cependant, la construction de la phrase, au passif et au présent, peut aussi suggérer l’action du Père qui livre, remet son fils dans les mains des hommes. La mission de Jésus et sa Passion sont également l’œuvre de Dieu qui abandonne, lui-même, cette toute-puissance tyrannique qu’on pourrait lui prêter, au profit d’un don destiné à l’humanité entière.  Cette remise-là débouchera hélas sur la livraison de Jésus et sa mort, dont  il sortira victorieux, trois jours après.

Read More Read More

Mission pour les Douze (Mc 6,6-13)

Mission pour les Douze (Mc 6,6-13)

Mc 6,6b-13 Mission des Douze

La mission comme un don.

Et Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant. 7 Alors il appelle à lui les Douze, et commença à les envoyer deux par deux, en leur donnant autorité sur les esprits impurs. (6,6b-7)

L’épisode précédent nous avait relaté cette quasi-fin de non-recevoir de la part des gens de sa patrie. Mais cet échec, relatif, n’arrête en rien la marche de Jésus et ses disciples dans les alentours. Bien plus, c’est justement le moment qu’il choisit pour les envoyer seuls, sans lui. Derrière ce petit passage nous pouvons lire toute l’expérience des premiers chrétiens et de la communauté de Marc. Après l’échec apparent de la mort de Jésus, après les persécutions, les chrétiens n’ont cessé d’annoncer la Bonne Nouvelle du Ressuscité.

Read More Read More

Et les Douze ‘nominés’ sont …(Mc 3,13-19)

Et les Douze ‘nominés’ sont …(Mc 3,13-19)

Un troisième appel

Dès le premier pas de Jésus au bord de la mer de Galilée, quatre disciples avaient répondu à son appel. Après son enseignement sur les rives du lac à Capharnaüm, il avait aussi appelé Lévi à le suivre. Le même scénario se répète maintenant : sitôt le rassemblement de la foule au bord du lac, Jésus réitère ses appels parmi ceux-ci et cette fois de manière plus large et publique. Ce troisième appel ne se limite pas en effet à quelques uns,  de manière privative. La disposition tripartite de cet épisode le montre bien :

Read More Read More

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.