À propos

À propos

Soudain une Parole surgit jusque dans nos crépuscules …
et de nous laisser bousculer par cette Présence qui nous ramènera à la vie.

mar-fel-man-082016_o

Bibliste et prêtre du diocèse de Luçon (Vendée) depuis 2001, j’ai ouvert ce site cette même année pour y partager mes gribouillis de carnets de voyages. Ce n’est qu’en 2007,  pendant mes études bibliques et mon séjour en Israël que le site s’est mué en blog.

29130174001_2170611144_oLoin d’y raconter ma vie, personnelle ou pastorale, avec ses humeurs, et encore moins d’y jeter des discours moralisateurs et/ou savants,  ce blog est destiné à vous livrer sans prétention quelques méditations (profondes, subversives, et légèrement sérieuses) inspirées des récits ou des textes bibliques qu’ils nous dérangent, nous questionnent ou nous bouleversent… Mais je ne m’interdis pas de discuter BD, ciné, et autres petits divertissements ou contrariétés.

Évoluant entre églises, presbytère, librairie, séminaire, sacristies, salle de cours bibliques, oratoires, bibliothèque, voiture, plages, lit… et autres lieux hospitaliers, vous me trouverez aussi sur différents réseaux sociaux ou encore ici.

Et donc, si vous voulez  suivre ce blog, c’est juste là 

p. François Bessonnet  © 2016.

Quant au titre de ce blog, il est inspiré de ce passage  :

img_20160808_174357_28850155175_oOr, un jour, la foule se serrait contre Jésus pour écouter la parole de Dieu tandis qu’il se tenait au bord du lac de Gennésareth. Il vit deux barques se tenant au bord du lac. Les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Il monta à bord de l’une des barques, celle qui était à Simon, et demanda à celui-ci de s’éloigner un peu du rivage. Puis s’étant assis, il enseignait les foules depuis la barque.

28939696922_bf1d0616d5_o

Quand il eut fini de parler, il dit à Simon: « Avance en eau profonde, et jetez vos filets pour la pêche. » Simon répondit: « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » Et l’ayant fait, ils capturèrent une grande multitude de poissons et leurs filets se déchiraient.Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider.
28913574825_f119d52655_kCeux-ci vinrent et ils remplirent les deux barques au point qu’elles enfonçaient. Voyant cela, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus en disant: « Éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur. » En effet, une frayeur l’ avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la prise de poissons qu’ils venaient de faire, de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, qui étaient les compagnons de Simon. Jésus dit à Simon: « Ne crains pas, désormais ce sont des hommes que tu captureras. » Ramenant alors les barques à terre, laissant tout, ils le suivirent.

Évangile selon Saint Luc 5,1-11.

Laissez votre commentaire :