L’Évangile du Royaume au risque de la liberté (Mt 9,27-35)

Aux deux femmes (l’hémorroïsse et la jeune fille) succèdent deux hommes aveugles et un sourd-muet. Cet ensemble (Mt 9,18-35) vient illustrer la nouveauté, en Jésus, qu’est l’Évangile du Royaume (v.35). Il est l’Époux attendu, et la maître de la Vie qu’expriment les relèvements de la fille et de la femme hémorroïsse (le sang est associée à la vie dans le Judaïsme).

Continuer la lectureL’Évangile du Royaume au risque de la liberté (Mt 9,27-35)

L’homme à la cruche – prolepse prophétique

« Allez à la ville ; vous y rencontrerez un homme portant une cruche d’eau. Suivez-le. » Mc 14,12

Telles sont les indications de Jésus à ses disciples qui lui demandent où préparer la Pâque. Paroles énigmatiques. Remarquez, s’il leur avait dit : « vous y rencontrerez une femme portant une cruche d’eau« , nos disciples seraient dans la m… parce qu’à l’époque, à Jérusalem, ce rôle est plutôt affaire de femmes. Donc là, c’est quand même plus facilement repérable. Beaucoup de commentateurs, exégètes, historiens,… se sont penchés sur la question :  qui donc est cet homme ? Faisait-il partie d’un plan, pensé préalablement pour un rendez-vous, clandestin ? Était-il un de ces esséniens célibataires ? Rien ne nous est précisé dans le texte pour qu’on puisse affirmer une quelconque réponse. Et d’ailleurs, n’est-ce pas son rôle qui importe plus que son identité ? Car ce serviteur à la cruche, prolepse prophétique, est ce guide providentiel vers une salle déjà prête pour cet ultime repas.

(plus…)

Continuer la lectureL’homme à la cruche – prolepse prophétique