Ce livre de Tobit (ou de Tobie) fait partie de mes préférés parmi les œuvres bibliques. Il raconte une aventure quasi initiatique où un jeune homme, face aux drames qui ont meurtris les siens, devra faire des choix improbables, aidé, intelligemment, par un mystérieux compagnon de route.

  • Texte : Livre de Tobie
  • 14 épisodes
  • Durée totale : 3 h 01 mn
  • Durée moyenne d’un épisode : 12 mn 59
  • Transcription : à venir

 

 

Présentation du livre : l’histoire de sa rédaction, ses personnages…

Ou comment un homme des plus pieux, et cela en dépit des épreuves, en arrive à désespérer de la vie.

Malgré les drames, Tobit n’a perdu ni la foi, ni le courage, jusqu’à cet accident qui, soudain, lui fait perdre le goût de la vie.

Elle s’appelle Sarra. Et sa vie, n’est pas douceur, rêves et nuages blancs…

Tobit attend la mort. Il convoque son fils, Tobias, pour lui donner son testament mais aussi un fabuleux trésor…

Tobias est trop jeune pour entreprendre seul cette aventure. Il lui faut un guide, compétent et de confiance. Trouvera-t-il la perle rare ?

Les voilà partis, le garçon, l’ange et le chien pour un périple qui va connaître son premier incident.

Nos deux personnages ont repris la route vers le trésor de Rhagès. Ils s’arrêtent dans une ville où vit une jeune fille appelée Sarra.

Azarias se fait agence matrimoniale, car  il faut parler d’une jeune fille, à Tobias.

Le repas des noces bat son plein… mais la mariée sera-t-elle une fois encore en noire ?

Après la victoire de l’ange sur le démon, nos héros seront-ils enfin délivrés ?

Tobias et son épouse arrivent chez Tobit, toujours aveugle.

Azarias, le guide providentiel, dévoile, maintentant, sa véritable identité.

Le livre de Tobit nous a conté l’histoire d’une famille juive vivant au temps de l’exil à Ninive. Nous avons tourné la dernière page du livre mais il nécessite encore un dernier regard.

Notes et références

  • Le livre de Tobie (trad. AELF)
  • Épisodes enregistré en Vendée (85, France), mai-juin 2020
  • Sous Licence Creative Commons (cc BY-NC-ND 4.0 FR)
  • Musique et générique : Erwan Marchand (D.R.)
  • Passage cité : Christian BOBIN, Le Très-Bas, Paris, Gallimard coll. L’un et l’autre, 1992 (ép. 1 #158)
  • Illustration sonore : Comme toi, J.J.Goldman (ép. 4 #161)