Histoire d'Israël (5) La domination hellénistique (332-63)

Les autres opus

  1.  Les origines d’Israël (XIIIe? – XIe s.)
  2. Les royaumes d’Israël et Juda (v.1030-721)
  3. Le royaume de Juda : d’un exil à l’autre (721 – 539)
  4. Au temps des Perses (539 – 332)
  5. La domination hellénistique (332 – 63)
  6. L’occupation romaine (63 av. – 135 apr. J.C.)
  7. Focus : Au temps de Jésus

Alexandre le Grand entre dans Jérusalem l’année 332. Après sa mort, en 323, son empire sera divisé entre ses généraux et leurs successeurs. La Judée devient une région disputée entre les Lagides d’Égypte et les Séleucides d’Asie. Durant cette période, face à une culture grecque fortement dominante, une famille, les Maccabées, revendique le particularisme juif, soulève la Judée contre le pouvoir Séleucides et obtient son indépendance en 142. Durant cette autonomie de la Judée, des luttes intestines apparaissent. C’est ausssi durant cette période hellénistique que fut traduit en grec, des livres bibliques, dont la Torah, et qu’apparurent, ace au clan sacerdotal sadducéens,  des mouvement religieux : esséniens et pharisiens.

A la mort d’Alexandre le Grand, l’empire est divisé entre ses successeurs (les diadoques) qui entrent en conflit les uns avec les autres. La Judée passe alors sous le gouvernement de Ptolémée, fils de Lagos, établi en Égypte.

Le territoire de Judée passe aux mains du roi séleucide Antiochos III le Grand, en l’an 200. Mais en raison d’une dette, Séleucos IV (187-175), puis Antiochos IV Épiphane (175-164), lorgnent vers le trésor du Temple, suscitant une grave crise au sein de la classe sacerdotale, prémices de la future révolte maccabéenne.

Vers 167, face à la corruption de Ménélas le grand-prêtre, considéré comme un imposteur, et en raison de l’hellénisation forcée du judaïsme, un homme se lève : Mattathias. La révolte se poursuivra avec ses fils dont Judas dit Maccabée.

A la mort de Simon (134), son fils Jean Hyrcan Ier prend sa suite. Profitant des conflits séleucides, il étend son territoire. Mais les guerres de succession vont aussi gagner les règnes hasmonéens jusqu’à l’intervention de Rome en 63.

Avec la période hellénistique, le paysage religieux voit apparaître divers partis : sadducéens, pharisiens et esséniens. De même, la période va opposer encore plus radicalement Judée et Samarie, tandis qu’une diaspora juive se développe.

CARTES

BIBLIOGRAPHIE

  • Catherine GRANDJEAN (dir.), La Grèce hellénistique et romaine (336 av. notre ère – 138 de notre ère), Paris, Belin, coll. Mondes Anciens, 2024
  • Martin SAUVAGE dir., Atlas historique du Proche-Orient Ancien, Paris, Les Belles Lettres, 2021
  • Bertrand LAFONT & alii, La Mésopotamie : De Gilgamesh à Artaban (3000 av. – 120 av. J.-C.), Paris, Belin, coll. Mondes Anciens, 2017
  • Damien AGUT, Juan Carlos MORENO-GARCIA, L’Égypte des pharaons, de Narmer à Dioclétien, Paris, Belin, coll. Monde Anciens, 2016
  • Mireille HADAS-LEBEL, La révolte des Maccabées 167-142 av. J.-C., Clermont-Ferrand, LEMME edit, coll. Illustoria, 2e édition, 2014
  • Claude TASSIN, Les juifs d’Alexandrie et leurs écrits, Paris, Cerf, Cahiers Évangile supplément, 156, 2011
  • Stéphane ENCEL, Les Hébreux, Paris, Armand Colin, coll. Civilisations, 2009
  • Laurent CAPDETREY, Le pouvoir Séleucide : territoire, administration, finances d’un royaume hellenistique (312-129 av. J.-C.), Presses universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2007
  • Claude TASSIN, Des Maccabées à Hérode le Grand, Paris, Cerf, Cahiers Évangile, 136, 2006
  • Erich S. GRUEN, « 3. Judaïsme Hellénistique » in Les cultures des juifs, David BIALE dir., Éditions de l’Éclat, Hors Collection, 2005, p. 99-147

  • Éric M. MEYERS, « 4. La culture juive en Palestine gréco-romaine » in Les cultures des juifs, David BIALE dir., Éditions de l’Éclat, Hors Collection, 2005, p. 149-189

  • J. Alberto SOGGIN, Histoire d’Israël et de Juda. Introduction à l’histoire d’Israël et de Juda des origines à la révolte de Bar Kokhba, Bruxelles, Lessius, Le livre et le rouleau, 19, 2004
  • Mario LIVERANI, La Bible et l’invention de l’histoire, Paris, Bayard, 2003
  • Damien NOËL, Au temps des empires (587-175), Paris, Cerf, Cahiers Évangile, 121, 2002
  • Marguerite HARL, Gilles DORIVAL, Olivier MUNNICH, La bible grecque des septante, Paris, Cerf – CNRS, coll. Initiations au christianisme ancien, 1994
  • Jean-Daniel MACCHI, Les Samaritains : histoire d’une légende¸ Genève, Labor et Fides, coll. Le monde de la Bible, n°30, 1994
  • Peter GREEN (trad. Odile Demange), D’Alexandre à Actium, du partage de l’empire au triomphe de Rome, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1990 (1997)
  • Jacques BRIEND dir., Israël et les Nations d’après les textes du Proche-Orient ancien, Paris, Cerf, Supplément aux Cahiers Évangile, 69, 1989
  • Claude TASSIN, Le judaïsme de l’exil au temps de Jésus, Paris, Cerf, Cahiers Évangile, 55, 1986
  • Christiane SAULNIER, La crise maccabéenne, Paris, Cerf, Cahiers Évangile, 42, 1982.