Concours de Crèche au presbytère

cCette année, un concours de crèche, sans récompense, a été organisé au presbytère. Secrétaires, laïques en mission ecclésiale, prêtres… tous étaient conviés à user de leurs petites mains pour confectionner des crèches. Une initiative gratuite, sans aucun but sinon de mettre de la joie de Noël dans le presbytère. L’exposition a été ‘inaugurée’ hier. Huit crèches ont ainsi été présentées et installées dans le hall d’accueil simplement pour s’offrir aux regards des habitués comme des gens de passage. Promis, l’année prochaine le ‘concours’ sera ouvert à toute la paroisse, à toutes les générations ! A vous aussi, internautes, ces crèches vous sont offertes et n’hésitez pas à les commenter… (suite…)

Continuer la lecture Concours de Crèche au presbytère

Where is this Very Wandering sheep ?

traduction : Où est cette brebis très vagabonde ?

Bon, avouez qu’avec un V et un W dans les mains, il n’est guère facile de trouver des mots connus de la langue française (à part Whisky et Vodka).  Plus de chance avec mon anglais scolaire1 et surtout avec l’évangile du jour qui évoque la parabole de la brebis perdue.

Elle a pu aller n’importe où, se fourrer à droite, à gauche, s’aventurer au nord, au sud, se risquer en haut des montagnes ou dans le creux des ravins (elle n’a pas eu le temps de faire des travaux de terrassement, elle  !) Elle a même pu s’éprendre d’un mouton d’un autre troupeau, se laisser séduire par un loup, trouver un trésor, voire même faire une partie de poker avec un boeuf  et un âne, au fond d’une étable… Rien, nous ne savons rien des motifs qui ont poussé, de gré ou de force, cette foutue brebis à se perdre  ! Et c’est heureux ainsi : car le berger ne s’en soucie guère non plus ! (suite…)

Continuer la lecture Where is this Very Wandering sheep ?

Boeuf dans la crèche

Les Confessions de Mr Bœuf de la Crèche.

Je ne suis pas très populaire, beaucoup moins que mon compagnon de crèche, l’âne. Une émission entière lui a été consacrée, à lui ! A moi, rien ! Il vrai qu’un âne paraît toujours plus sympathique qu’un bœuf. Il n’empêche : j’étais là aussi, en cette nuit que l’on appelle aujourd’hui Noël !

J’étais alors bien tranquille dans mon étable. Je pouvais enfin me reposer après une dure journée de labeur. Puis la porte s’est ouverte, laissant entrer un air froid désagréable accompagné de quelques silhouettes encore indistinctes à mes yeux. Ils sont entrés à la lueur d’une faible lumière : des humains ! Des humains avaient décidé de crécher dans mon étable. Ils ont pris de Ma paille pour en faire Leur lit ! J’avais beau mugir mon mécontentement, ils continuaient à vouloir squatter mon seul luxe ! L’un d’eux est venu me caresser le museau comme s’il essayait de m’amadouer. Ben voyons : je ne suis pas un chien ! Je suis un bœuf, et vos caresses, monsieur l’humain, ne m’intéressent guère. Je veux Mon calme, Ma tranquillité et dormir ! (suite…)

Continuer la lecture Boeuf dans la crèche

Trésors de l’Avent

Faire le 'grand déblayage', c'est bien ! Car au milieu de tout ce fatras dont on voudrait se débarrasser, nous retrouvons des Trésors perdus, oubliés. C'est un peu comme le…

Continuer la lecture Trésors de l’Avent

Dégagez sa route !

"À travers le désert, une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur, Dégagez sa route." Tout doit être nickel pour Son arrivée ! Du ménage à faire, et surtout…

Continuer la lecture Dégagez sa route !

Mais pourtant l’Avent

Dites-moi : pourquoi dans la vie rien ne se déroule comme prévu ? Pourquoi y-a-t-il un ‘Mais’ qui vient se glisser dans notre histoire ? Un ‘Mais’ qui, comme une subite rage de dent, vous oblige à revoir votre planning hyper-bien-organisé ainsi que vos priorités. Un ‘Mais’ qui arrive inopinément, comme un drame subi, du moins sur le moment. Ce 8 décembre, un ‘Mais’ sera célébré :  le ‘Mais’ de Marie.

Aujourd’hui, Marie est là, dans le calme frais de sa maison, à l’abri de la chaleur, rêvant à son avenir radieux. Dans sa tête, elle a tout prévu :  se marier avec Jojo, le jeune charpentier du village. Elle l’a toujours trouvé différent des autres garçons du village. Il l’a toujours regardée différemment. Avec lui, elle va pouvoir fonder une gentille famille. Elle a déjà en tête les prénoms de ses enfants – si Jojo est d’accord  : Jacob, Ruben, Sara, Rebecca… Avec eux, elle va mener une vie simple à Nazareth, et vieillir entourée de leurs amis et de leur famille. Ses enfants grandiront, se marieront et si Dieu leur prête vie, elle et Jojo, verront leurs petits-enfants. Tout est prévu, il ne reste plus qu’à célébrer les noces. Aujourd’hui, c’est une journée ordinaire pour elle, une journée comme elle les aime.

Mais…

(suite…)

Continuer la lecture Mais pourtant l’Avent

Quart d’avent

Un homme est sur le pont du navire. La nuit est noire, sans horizon sur lequel s'appuyer ou se rassurer. Son regard guette l'invisible danger qui pourrait surgir, l'imprévisible rencontre…

Continuer la lecture Quart d’avent

Farandole de l’Avent

A... G... U... N... et aujourd'hui, dans ce petit chausson du calendrier, la lettre "F" m'attendait. Des mots me viennent aussitôt : Fabuleux, Formidable, Feu, Foule, Famille, Fête... Une Farandole…

Continuer la lecture Farandole de l’Avent

Notre … avent

Quatrième jour de ce temps de l'Avent, et déjà l'inspiration se fait plus difficile. Nuit courte, notes à terminer urgemment, ... et ce "foutu" abécédaire Et puis il y a…

Continuer la lecture Notre … avent

Urgences

Aujourd'hui, un homme court aux urgences mais non pour lui. Militaire haut-gradé, il aurait pu se rendre à l'infirmerie de sa caserne, cependant, il préfère se ruer vers un hôpital…

Continuer la lecture Urgences

L’Avent … comme un Gosse

Aujourd’hui je suis tombé sur la lettre G, comme Guirlande, Gaspard … ou comme Gosse.

Et, si nous vivions ce temps de l’Avent comme des Gosses ? Car finalement, s’il  est un moment dans l’année où les yeux des enfants, sales gosses comme gentils gosses, ne sont pas assez grands, c’est bien celui de l’Avent. Les rues se parent de Guirlandes lumineuses. Les crèches, le sapin et les décorations embellissent les maisons. Tout cela fait l’admiration des enfants. Et, parfois, à la maison, sur le mur du salon, apparaît un calendrier de l’Avent, religieux ou profane, calendrier de la patience et de la discipline qui n’autorise qu’une seule ouverture quotidienne d’une petite fenêtre, d’un petit tiroir ou d’un chausson. En notre époque de l’immédiateté consommatrice, ce petit calendrier est aussi une école de frustration patience. (suite…)

Continuer la lecture L’Avent … comme un Gosse

Avent’i pour l’Apéro

A vrai dire, ces longs mois de silence sur le net, ne m’ont Aucunement manqué et il en est sans doute de même pour vous. Mais voilà, je dois désormais relever un défi : remplir un Abécédaire de l’Avent ! Le principe est Archi-simple : un jour, une lettre de l’Alphabet dans le désordre ( (je vous passe la surprise qui va Avec.)

Aujourd’hui 1er décembre,1er chausson et 1ère lettre : A, accompagnée par une boite d’Allumettes.

Facile ! A comme Avent, comme Attente, comme Aventure…. ce n’est pas les mots qui manquent pour décrire l’Avent, mais l’on tombe vite dans les lieux communs ! J’aurais pu aussi parler d’Apocalypse, c’est très tendance, et aujourd’hui nous en terminons la lecture lors de la liturgie eucharistique, et justement un verset nous disait : (suite…)

Continuer la lecture Avent’i pour l’Apéro