Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Retrouver la vue (3ème dim. Avent)

Durant ces quatre semaines de l’Avent, nous écoutons les textes de la liturgie à travers le prisme des cinq sens. Après le toucher, et l’odorat, les textes de ce dimanche usent du vocabulaire de la vue. Allons regarder cela de plus près.

Continuer la lecture

La paille, la poutre et autres paraboles (Lc 6,39-45)

Dans cette dernière partie (6,39-45) Jésus prend le langage imagé de la parabole. À partir de plusieurs "allégories", le discours pointera sur la nécessité de vivre en frères miséricordieux. Après les richesses et les représailles, c'est la suffisance et la prétention à "dominer" son frère que le disciple doit abandonner.

Continuer la lecture

Un aveugle à Bethsaïde (Mc 8,22-26)

Marc 8,22-26 Guérison d’un aveugle à Bethsaïde

Bethsaïde

Ils viennent à Bethsaïde, et on lui amène un aveugle en le suppliant de le toucher.  Saisissant la main de l’aveugle, Jésus le conduisit hors du village. (8,22-23a)

Bethsaïde était à l’origine la destination initiale de Jésus et ses disciples sitôt la première multiplication des pains (6,45). Enfin, nous y sommes. Le détour fut long avant d’y parvenir : marche de Jésus sur la mer, Gennésareth et la question pharisienne de la pureté, Tyr et la demande d’une syro-phénicienne, la guérison d’un sourd en Décapole et une seconde manne pour les Nations. Et, cependant, durant ce périple, l’incompréhension des disciples va s’accroissant (6,52; 7,17; 8,16-21). La révélation du Règne de Dieu par Jésus fait face à l’endurcissement de leurs cœurs (6,52; 8,17). Il est vrai que le Nazaréen a le don de surprendre son entourage. (suite…)

Continuer la lecture

Guérison d’un sourd et surdité d’une foule (Mc 7,31-37)

7,31-37 Guérison d’un sourd

Supplication en Décapole

Quittant le territoire de Tyr, Jésus vint par Sidon vers la mer de Galilée, au milieu du territoire de la Décapole. Et, ils lui amènent un sourd, parlant avec peine, et ils le supplient pour qu’il lui impose la main. (7,31-32)

Une fois de plus, nous retrouvons des similitudes avec d’autres récits :  un homme amené par d’autres (1,32; 2,3), une supplication (1,40; 5,23) et la demande d’imposer les mains (5,23). La scène est pour ainsi dire habituelle même s’il s’agit d’un des rares récits propres à Marc. Nous sommes en Décapole et ce cadre a son importance. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu