Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Guérison pour un enfant … son père et les disciples (Mc 9,14-29)

Mc 9,14-29 Guérison d’un enfant possédé

Le retour de Jésus

Revenant vers ses disciples, ils virent une foule nombreuse autour d’eux, et des scribes qui discutaient avec eux. Toute la foule fut aussitôt stupéfaite en voyant Jésus et accourut pour le saluer. Il leur demanda : “De quoi discutez-vous avec eux ? ” (9,14-16)

1605, Transfiguration, Rubens-(détail)Les peintres Raphaël (†1520 →voir tableau) et Rubens (†1577 →voir tableau), entre autres, ne s’y sont pas trompés. Au bas de la scène de la Transfiguration, figure également, dans leur œuvre respective, l’illustration de la guérison de l’enfant possédé. Dans les évangiles synoptiques, les deux récits se suivent et sans doute faut-il en effet les relier l’un à l’autre. (suite…)

Continuer la lecture

Le démoniaque de la Décapole (Mc 5,1-20)

Mc 5,1-20 Le démoniaque de la Décapole

Nous quittons la mer après une traversée difficile. Mais, cependant, c’est une autre “bourrasque” qui arrive à peine débarqués. Un épisode en cinq actes.

Est-ce encore un homme ?

Ils vinrent sur l’autre rive de la mer, au pays des Géraséniens. Et comme Jésus quittait la barque, aussitôt vint à sa rencontre, venant des tombeaux, un homme possédé d’un esprit impur. Il avait sa demeure dans les tombeaux ; et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne. Car on l’avait souvent lié avec des fers et des chaînes, mais il avait brisé les chaînes lui-même et mis en pièces ses fers, de sorte que personne n’avait pas la force de le dompter. Continuellement, nuit et jour, il était dans les tombeaux et les montagnes, criant et se meurtrissant avec des pierres. (5,1-5)

Des hommes possédés nous en avions déjà rencontrés. Mais ici, est-ce encore un homme ? Dans un crescendo, la description semble le déshumaniser. Il vit au milieu des morts, loin des vivants. Il est seul, intenable, indomptable. Comme une bête, il crie. Pire qu’une bête, il se mutile. Ainsi décrit, l’homme “possédé” est finalement dépossédé de toute humanité. Aucun homme n’a pu le libérer. La seule solution était l’enchaînement. Mais passer d’un asservissement à un autre, ne constitue pas une guérison.

(suite…)

Continuer la lecture

Que nous veux-tu Jésus de Nazareth ? (Mc 1,21-28)

Fils pleinement investi par le Père, Messie porteur d’une nouvelle Alliance,  suivi maintenant par quatre disciples,  il nous faut désormais avancer, dans cette pêche insolite, vers ce peuple en attente. L’évangile de Marc est le plus désarçonnant et le passage ci-dessous (Mc 1,21-28) soulève plus d’interrogations que de réponses.

Scribes et synagogue

Ils pénètrent dans Capharnaüm. Et, aussitôt, le jour du sabbat, entré dans la synagogue, Jésus enseignait. Ils étaient frappés de son enseignement, car il les enseignait en homme qui a autorité et non pas comme les scribes. (1,21-22)

Capharnaüm en Galilée (cf. carte), est le premier bourg que nous rencontrons, village connu pour être celui de Simon-Pierre. Notre scène constitue la première confrontation entre Jésus, ses disciples, et la population. Cette rencontre est solennisée par la mention du jour du sabbat (jour saint et chômé du Judaïsme)  et de la synagogue (lieu de rassemblement de juifs pieux pour la prière). C’est donc à l’occasion du culte que Jésus se laisse découvrir à un groupe rassemblé pour la prière du sabbat. Son premier acte est celui de la prédication qui suivait, ou précédait, la lecture de la Thora. Ce dernier point peut déjà nous surprendre : à quel titre Jésus enseigne-t-il de manière officielle ? Rappelons qu’à l’époque de Jésus, le judaïsme rabbinique n’existe pas encore. Le culte est pris en charge par les croyants des villages et il n’était pas rare de laisser la prédication à un hôte de marque, même s’il vient de Nazareth. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.