Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

L’homme riche et le pauvre Lazare (Lc 16,19-31)

La parabole précédente invitait les disciples à être ces gérants dispendieux en grâce et en miséricorde de Dieu. Le contexte demeure encore conflictuel car la suite des versets remet les pharisiens sur le devant de la scène. La parabole de l’homme riche et du pauvre Lazare vient dénoncer leur attitude comptable vis-à-vis de la Loi.

Continuer la lecture

Rencontre #28 … dans les larmes

LazareQuand il vit qu’elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, Jésus fut bouleversé d’une émotion profonde. Il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Viens voir, Seigneur. » Alors Jésus pleura. Les Juifs se dirent : « Voyez comme il l’aimait ! » Mais certains d’entre eux disaient : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » (Jn 11,1-45)

Scène plutôt étonnante et unique dans les évangiles : Jésus pleure. Mais pourquoi ? Pour qui ? Lui, le Fils de Dieu, nous disait pourtant, quelques versets plus haut, qu’il allait ressusciter Lazare : notre ami, s’est endormi ; mais je m’en vais le tirer de ce sommeil.  A Marthe, il déclarait aussi : Ton frère ressuscitera. Où est passé la belle assurance de celui qui, sachant son ami malade, n’a pas daigné se rendre immédiatement vers lui ? Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura pourtant deux jours à l’endroit où il se trouvait. Ce texte est déroutant à bien des égards. Pourquoi pleurer cet ami qu’il va ressusciter ? (suite…)

Continuer la lecture

Rencontre #13 … ou pas !

Lazare_BronnikovIl y avait un homme riche, qui portait des vêtements de luxe et faisait chaque jour des festins somptueux. Un pauvre, nommé Lazare, était couché devant le portail, couvert de plaies.” (Lc 16,19-31)

Deux hommes qui ne se rencontreront jamais, ni de leur vivant, ni après leur mort… Durant leur vie, un portail les sépare, après leur mort, c’est un abîme. Terrible parabole qui nous parle aussi de plaies, de chiens, de fournaise et de torture…

A priori, la morale de l’histoire paraît simple : à ceux qui ont connu le malheur, le bonheur leur sera donné aux côtés d’Abraham, pour les autres ayant vécu dans le luxe : la fournaise ! Simple, du moins si la parabole en restait là. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu