Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Trois paraboles pour des retrouvailles (Lc 15,1-32)

Ces trois paraboles sont sans doute les plus connues : la brebis et la drachme perdues, le fls prodigue, je les ai moi-même commentées plusieurs fois. Faut-il donc les expliquer à nouveau ? Oui, comme toujours, car la richesse de la parole de Dieu ne s’épuise pas.

Continuer la lecture

Rencontre #15 … avec un père-sévérant

MMartin_DrollingLes publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole : « Un homme avait deux fils...” (Lc 15,11-32)

Encore une histoire de frères et de père, de fâcheries, et de retrouvailles…. la parabole des deux fils rejoint en bien des points l’histoire de Joseph, de ses frères et de Jacob. Mais si Joseph était une victime innocente, le fils cadet de notre parabole s’est mis, de lui-même, dans un foutu pétrin. Que lui a-t-il pris ? (suite…)

Continuer la lecture

Jeu n° 3 : Le bal aux prisonniers

Louvre-Viani-le-retour-du-fils-prodigueLa parabole du père et des deux fils  (Lc 15,11-32) c’est un peu comme la balle aux prisonniers : le but c’est le retour dans le camp… mais ce jeu ‘le bal aux prisonniers’ en est une variante . En effet, il nécessite deux camps : celui de l’aîné et celui du cadet. Ces derniers sont gardés par des boulets. Le but du jeu est de permettre aux fils de retrouver, non pas SON camp, mais la maison du père malgré les boulets. Facile ? (suite…)

Continuer la lecture

Un père, deux sales gosses et trois conneries…

ou Rocky contre Jules-Antoine
D’après « Le fils prodigue » (Lc 15,11-32).

C’est l’histoire d’un mec qui a deux sales mômes, mais vraiment des sales mômes !

Rocky, le cadet, ou l’ignorance du Père.

Rocky ce qu'il en reste On le connaît bien Rocky, le d’jeun ki veu fer la teuf – lol ! Pas fauché avec ce petit dernier. Son père : un vioc ka du frik ! « Allez! donne-moi l’pèze et j’me kass… » Wow ! Et voilà ce ringard de père, de son vivant, obliger de partager ses biens à ses fils. « le lien père-fils est ici une relation testateur-légataire », nous dirait Maître Zok, juriste. Et oui, notre Rocky réclame sa liberté comme si Papa l’empêchait de vivre libre. Il veut avoir son flouze et partir vivre SA vie. Finalement, il veut l’oublier c’te paternel : c’est plus que de la viande morte.

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu