Pains multipliés et mauvais levain (Mc 8,1-21)

Mc 8,1-21 Pains et mauvais levain

Et d’autres pains multipliés

En ces jours-là, comme il y avait à nouveau une grande foule et qu’ils n’avaient pas de quoi manger, Jésus, appelant ses disciples, leur dit : “J’ai pitié pour cette foule, car voilà trois jours déjà qu’ils restent près de moi, et ils n’ont pas de quoi manger. Si je les renvoie à jeun dans leur maison, ils défailliront en chemin ; et certains d’entre eux sont venus de loin !” Ses disciples lui répondirent : “Comment pourrait-on les rassasier de pains, ici, dans un désert ?” Et il leur demanda : “Combien avez-vous de pains ?” Ils dirent : “Sept.” Alors il prescrivit  à la foule de s’étendre par terre. Et prenant les sept pains, ayant rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples pour qu’ils les servent; et ils les servirent à la foule. Ils avaient aussi quelques petits poissons. Les ayant bénis, Jésus dit de les servir. Ils mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta les morceaux en surplus : sept corbeilles. Ils étaient environ quatre mille et il les renvoya. (8,1-9)

Et Jésus nourrit la foule, multipliant les pains, en un endroit désert… comme déjà en Galilée. La scène semble se répéter à l’identique. Cependant nous pourrions jouer au jeu des différences. Soulignons les plus notables. D’abord le lieu. Nous ne sommes plus en Galilée, mais en Décapole. Certes, tous les habitants de la Décapole ne sont pas exclusivement païens, comme tous les habitants de la Galilée ne sont pas Juifs. Chez Marc, la frontière est symbolique distinguant ces deux cultures, Israël et les Nations. Ces derniers bénéficient donc de la même grâce surabondante que les premiers. (suite…)

Continuer la lecture Pains multipliés et mauvais levain (Mc 8,1-21)