Le Temple, ses marchands et son figuier (Mc 11,12-26)

Mc 11,12-26 L’expulsion des marchands du Temple, et le figuier maudit

La faim de Jésus et la fin d’un figuier

Le lendemain, après qu’ils furent sortis de Béthanie, il eut faim. Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il n’y trouverait pas quelque chose ; et s’en étant approché, il n’y trouva que des feuilles ; car ce n’était pas la saison des figues. Alors il dit au figuier : “Qu’à jamais personne ne mange plus de ton fruit !” Et les disciples écoutaient. (11,12-14)

Brooklyn Museum, The Accursed Fig Tree (Le figuier maudit) - James Tissot, 1894Voilà quelques versets bien étranges qui nous présentent un comportement de Jésus peu commun. Quel est donc ce caprice de Jésus qui, pris d’une faim soudaine au sortir de Béthanie,  exige des fruits hors saison, et parle à un arbre ? La mention des disciples qui écoutaient évite de prendre la scène au premier degré. Ils écoutent car ils ont des oreilles pour entendre (4,9.23.33; 8,18) les paraboles de Jésus, dont celle du semeur et de la semence qui porte ou non des fruits (4,1-20). Écoutez !” (4,3) leur demandait Jésus. Ils écoutent la scène comme un enseignement de Jésus tel celui sur les traditions des anciens (7,14) ou ses explications sur les pains multipliés et le mauvais levain (8,18). C’est donc un autre enseignement en parabole qui se déroule à nos yeux, et qui nous permettra de mieux saisir la suite du récit. (suite…)

Continuer la lecture Le Temple, ses marchands et son figuier (Mc 11,12-26)