Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Le miracle de l’invitation (Lc 14,1.7-14)

Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers concluait Jésus au chapitre précédent. Et il sera encore question de préséance dans ce passage où des derniers sont invités à prendre la première place. Et où le maître de maison est invité à revoir sa table de convives; à faire de ses invitations, une visitation.

Continuer la lecture

Le denier de César (Mc 12,13-17)

12,13-17 L’impôt à César

Prendre au piège

Alors ils envoyèrent auprès de lui quelques-uns des pharisiens et des hérodiens pour le prendre au piège dans ses paroles. (12,13)

Psautier de la Reine Marie, 1320, British Library, fol. 214, Christ enseignantDans l’épisode précédent, Jésus avait mis en image son autorité de fils bien-aimé, face au pouvoir malveillant des vignerons dans lesquels se reconnurent les grands-prêtres, anciens et scribes.  Mais à cause de la foule, ils ne purent se saisir de lui (12,12). Désormais, il ne leur reste qu’à confondre Jésus par un autre moyen : le mettre en cause publiquement et retourner cette foule contre lui. Trois groupes religieux vont ainsi se succéder pour tenter de le piéger : des pharisiens accompagnés de partisans d’Hérode (12,13-17), des sadducéens (12,18-27) puis des scribes (12,28-34). Dès lors, plus personne n’osa l’interroger (12,34). Jésus poursuivra donc son enseignement dans le Temple (12,35-40) avant l’épisode de l’offrande de la veuve (12,41-44). Ce sont donc deux monnaies qui encadrent l’ensemble de cette section : le denier de César  et le quart d’as pour le trésor du Temple. (suite…)

Continuer la lecture

Les pharisiens, la répudiation et les disciples (Mc 10,1-16)

Mc 10,1-16 Jésus, les pharisiens et la répudiation

La mise à l’épreuve

Partant de là, Jésus vient dans le territoire de la Judée, au delà du Jourdain. À nouveau des foules s’assemblent près de lui, et, suivant sa coutume, il les enseignait à nouveau. S’approchant, des pharisiens lui demandèrent, pour l’éprouver,  s’il est permis à un homme de répudier sa femme. (10,1-2)

Masolino da Panicale, Hérode et Hérodiade, 1435Le départ de la Galilée pour la Judée n’arrête en rien les foules et l’enseignement de Jésus. Et sur ce chemin, nous retrouvons également les pharisiens1 et leurs questions de disciplines.  Leur mise à l’épreuve ne vise pas tant son identité que son enseignement, et, par voie de conséquence, ses disciples qui le mettent en pratique.

On peut se demander pourquoi Marc a placé, à cet endroit, la question des pharisiens sur la répudiation, alors que visiblement rien ne nous y préparait. Cependant, les précédentes recommandations aux Douze, s’étaient conclues par l’invitation à la vie fraternelle et à garder le sel, au milieu du feu des épreuves. Or voilà justement que Jésus est mis à l’épreuve en raison du “sel” de son enseignement. La question de la répudiation doit être lue à la lumière de cette paix à préserver entre les disciples et ce souci primordial du petit(suite…)

Continuer la lecture

La vraie pureté (Mc 7,1-23)

Mc 7,1-23 Débat sur la tradition et l’impureté

La foi (limitée) des scribes et pharisiens …

Les pharisiens et quelques scribes venus de Jérusalem se rassemblèrent auprès de Jésus. Ils virent quelques-uns de ses disciples manger les pains avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées — En effet, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s’être lavé les mains jusqu’au coude, suivant la tradition des anciens. Et lorsqu’ils reviennent de la place publique ils ne mangent pas sans avoir pratiqué des bains. Et ils sont attachés à beaucoup d’autres pratiques:  bains des coupes, des cruches, des plats… — Les pharisiens et les scribes lui demandèrent donc : “Pourquoi vos disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens mais mangent le pain avec des mains impures ?” (7,1-5)

Et voilà que réapparaissent pharisiens et scribes. La dernière fois que nous les avions rencontrés, les pharisiens s’étaient entendus avec les Hérodiens pour perdre Jésus (3,6) et les scribes venus de Jérusalem l’accusaient d’être possédé par Beelzéboul (3,22).  Les revoilà donc mais pour se rassembler auprès de Jésus. Le verbe est fort : ceux qui le contestaient hier viennent au rassemblement de Jésus, rejoignant ainsi les foules (2,2; 4,1; 5,21) et les apôtres (6,30). Faisant suite au récit concernant la foi des gens à Gennésareth, la venue des  pharisiens et scribes de Jérusalem près de Jésus prend des allures d’adhésion. Comme s’ils avaient reconnu en lui ce nouveau Moïse, ce Messie… Mais leur “foi” a ses limites. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.