Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Laissez parler son Sacré Cœur

Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour. Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur… Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance : l’amour du Christ. Ep 3, 17-19

Christ habite en nous.

Odilon Redon - le christ du silence, 1910En quelques mots, Paul en a dit beaucoup … même s’il continue à approfondir. Mais tout est là. Paul indique ici que la foi est une relation avec le Christ vivant. Trois verbes vont crescendo pour nous faire comprendre l’ampleur du mystère : habiter, enraciner et établir (ou fonder). Si le Christ habite le cœur de croyant ce n’est pas seulement pour y faire acte de présence, ou s’y lover dans un nid douillet, mais pour y être une présence en acte, une réelle présence – pour ne pas dire, une présence réelle et prégnante, donnant vie à notre foi dans la réalité de notre quotidien. Cette action du Christ est, selon Paul, l’Amour divin lui-même révélé par le Fils. (suite…)

Continuer la lecture

Pour la gloire de Dieu et le Salut des jean-foutre

Cliquez pour agrandirRécemment, lors d’une visite au Louvre, une œuvre a particulièrement attiré mon attention. Dans le coin d’une des salles, sans mise en valeur particulière, de loin, se laissait deviner une scène de repas. En m’approchant, je reconnus le Christ : Emmaüs, repas chez Lévi, noces à Cana ou repas chez Simon le pharisien ? Non pas. Ce tableau de Gérard de Lairesse était intitulé L’institution de l’Eucharistie. Pourtant je ne retrouvai aucun des codes habituels d’autres œuvres : une longue table où les Cène - champaignedisciples étonnés, priant, parfois dévotement, assis du même côté, entourent un Christ lumineux et extatique. Ici, rien de tout cela : c’est le bordel à table ! Aucun ordonnancement, le Christ lui-même n’est pas au centre du tableau, ni même devant, il semble caché, en arrière, à gauche. Non, vraiment rien de commun avec d’autres œuvres plus connues. Quant aux disciples… de vrais  jean-foutre, quoique… (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu