Browsed by
Étiquette : Passion

Christ, roi de l’Évangile

Christ, roi de l’Évangile

Fête du Christ Roi (année B, Jn 18,33b-37)

Nous voilà déjà à la fin de cette année liturgique dont ce dimanche sera le dernier. Occasion de porter notre regard – encore et toujours – sur Celui qui nous rassemble et nous accompagne au long des temps : Jésus Christ. Mais que vient faire ici cette histoire de royauté ? Est-ce pour nous rappeler le terme de la vie terrestre du Christ et fermer l’évangile ? Ou bien pour nous renvoyer à notre propre fin – au sens de finalité – et nous ouvrir à la richesse d’une vie éclairée par sa Parole ?

Read More Read More

Pilate, le roi des Juifs et Barabbas (Mc 15,1-15)

Pilate, le roi des Juifs et Barabbas (Mc 15,1-15)

Mc 15,1-15 Comparution de Jésus devant Pilate

Pilate et Jésus

Aussitôt, le matin, les grands prêtres tinrent conseil avec les anciens et les scribes, et tout le Sanhédrin. Et après avoir lié Jésus, ils l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate. Pilate l’interrogea : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui répondit : « Toi, tu le dis. » Et les grands prêtres multipliaient les accusations contre lui. Alors, Pilate l’interrogea de nouveau, disant : « Tu ne réponds rien ? Vois tout ce dont ils t’accusent. » Mais Jésus ne répondit plus rien, de sorte que Pilate s’en étonnait. (15,1-5)

Duccio di Buoninsegna, Christ devant Pilate, 1311Après le procès nocturne, chez le Grand Prêtre, vient maintenant le temps de la comparution au grand jour : l’épisode se situe au matin, après le chant du coq, et apparaitront des personnages comme Pilate, Barabbas et la foule. L’anonymat du Grand Prêtre laisse place au personnage de Pilate qui à l’inverse n’est pas nommé par sa fonction de préfet romain1. Si tout le Sanhédrin a jugé que Jésus mérite la mort, le pouvoir de condamner à mort est détenu par l’autorité romaine en place. Jésus, comme annoncé, est livré au mains des païens (10,33). Le dernier mot, l’ultime et vrai jugement revient donc à Pilate. Celui-ci mène maintenant l’instruction. Mais cette dernière prend une tournure étrange.

Read More Read More

Jeu n°7 : PrayStations

Jeu n°7 : PrayStations

playstationsC’est un jeu de console, voire même de consolation. Un jeu qui, une fois de plus, n’en est pas un : nous entrons dans une réalité qui nous dépasse surpasse, celle d’un chemin passionnant, passionné, qui mène à la Croix pour nous ouvrir un avenir.

Ainsi, ce vendredi saint, commence dans presque toutes les paroisses du monde, le jeu des stations, les praystations qui nous font entrer dans ce mystère, non dans une posture doloriste et culpabilisante, mais dans une attitude qui nous mène, nous emmène toujours plus loin et plus bas, plus haut et plus proche.

Read More Read More

#crucitweet – un chemin de croix twettesque

#crucitweet – un chemin de croix twettesque

PssionPour celles et ceux qui le voudraient, voici le chemin de croix vécu en Live-Tweet :

#crucitweet #1 Jésus, Chemin, Vérité, Vie, est condamné par le mensonge des hommes à marcher vers la mort.

#crucitweet #2 Pour avoir porté l’humanité comme une brebis sur ses épaules, Jésus est injustement chargé de sa Croix.

#crucitweet #3 Jésus tombe, silencieux, son visage embrasse violemment la terre qui avait accueilli sa parole de Paix.

#crucitweet #4 Marie qui l’a reçu de Dieu & mis au monde croise le regard du Fils qui se donne à Dieu pour le monde.

#crucitweet #5 Simon de Cyrène, l’étranger, soulève la croix de Jésus qu’aucun de ses disciples voulait porter.

#crucitweet #6 Le linge de Véronique ne peut effacer l’offense de la Passion, mais il peut en recueillir tout le sens.

#crucitweet #7 Sous le poids de la trahison, de l’ignorance, de la haine et de l’indifférence, Jésus tombe.

#crucitweet #8 Les femmes de Jérusalem pleurent Celui qui les avait consolées, les console et les consolera encore.

#crucitweet #9 Jésus tombe, une troisième fois, mais il relèvera le monde.

#crucitweet #10 Dépouillé de ses vêtements, voilà Jésus, nu, véritable Adam en attente de l’Eden du Père.

#crucitweet #11 Jésus fixé à la Croix ne se désolidarise pas de l’humanité qu’il vient sauver.

#crucitweet #12 Jésus meurt sur la Croix, mais son dernier souffle monte vers le Créateur de toute vie.

#crucitweet #13 Elevé de terre par la haine, le corps de Jésus est descendu de la Croix par des mains aimantes.

#crucitweet #14 Jésus est mis au tombeau, livré à la Grâce de Dieu…

#crucitweet #end  … et au silence priant des femmes et des hommes.

Sept jours…

Sept jours…

Quand Il se décida à monter à Jérusalem pour la Pâque, Il traversa Jéricho où la population s’amassait à son passage. Soudain, Il fit s’écarter la foule et Il dit : « Appelez-le ! » Puis Il dit à Bartimée : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Et Bartimée recouvra la vue. Et découvrant la lumière de son visage, il se mit à Le suivre : il y eut un soir, il y eut un matin, premier jour,  presque ordinaire.

Il dit à ses disciples : « Allez au prochain village, vous trouverez une ânesse et son ânon. » Ils y  allèrent, et ainsi Il entra dans la ville de David en fête. A son passage, sur le sol jonchaient manteaux et branches, et dans les airs montaient des cris de ferveurs. Il y eut un soir, il y eut un matin, second jour, pas si ordinaire.

Alors Il entra dans le Temple et dit : « Dieu dit : Ma maison sera appelée une maison de prière ! » puis Il en chassa changeurs et vendeurs en ajoutant  « Mais vous en avez fait une caverne de bandits. » Il y eut un soir, il y eut un matin, troisième jour, un jour qui ne laissa rien présager de bon.

Croix de pierres sur les chemins de CompostelleC’était à table. Il se leva. Et sans rien dire, tel un vulgaire servant, Il se mit à laver leurs pieds, à eux qui l’avaient suivi et avaient tant marché à ses côtés. Poursuivant le repas Il dit : « Je ne mangerai plus cette Pâque avant qu’elle ne soit accomplie dans le Royaume de Dieu. » Puis, soudain, Il leur dit : « L’un de vous me livrera. » Et ce fut l’étonnement. Il y eut un matin de fête et de repas, il y eut un soir de trahison, quatrième jour, jour d’abandon.

Et ils lui dirent « Es-tu le roi des Juifs ? » mais n’entendirent pas sa réponse. Voici l’homme torturé, à l’image de Dieu, Il fut crucifié; homme et Dieu, ils Le crucifièrent. Et regardant ses bourreaux moqueurs, Il pria : « Père, pardonne-leur. » Puis dans son dernier souffle Il cria une fois encore : « Père ! » Il y eut un matin de souffrance, il y eut un soir de pardon, cinquième jour, jour de vérité.

Et le sixième jour, du matin au soir, ne fut que silence.

Des femmes et des disciples virent le tombeau vide, quand ils entendirent cette étrange annonce ‘Il n’est pas ici, Il est ressuscité !’ Nous n’avions pas compris  quand, incognito,  Il nous dit : « Coeurs sans intelligence et lents à croire à ce qu’ont dit tous les prophètes. » Et Il se fit Parole, se manifesta à la fraction de notre pain, ouvrit nos yeux et nos bouches. Et nous vîmes que cela était très bon… Il y eut ce matin, il n’y eut plus jamais de soir, septième jour, jour de Gloire et de Joie,

Bartimée.

textes : Mc 10,46-52; Mt 21,1-13; Jn 13,1-27; Lc 22,1-16; Lc 23, 33-49; Lc 24,13-35
Jésus : roi du buzz ?

Jésus : roi du buzz ?

Jésus roi du BuzzAujourd’hui, c’est LA mode et LA manière de se faire connaître, devenant ainsi le summum de LA réussite : faire le BUZZ.  Une tentation du succès éphémère à laquelle s’adonne également quelques groupuscules chrétiens catholiques (mais j’en ai déjà un peu parlé dernièrement). Est-ce nouveau ? On peut se le demander en regardant le récit de l’entrée de Jésus à Jérusalem (lecture ici). En anglais ce terme signifie ‘bourdonnement’ ou bien ‘brouhaha’ et que de bruits, d’acclamations, d’Hosanna ce jour-là.

Jésus fait-il le buzz ?

On pourrait le croire : le p’tit nazaréen il sait y faire. Et que je te multiplie les pains, et que j’te marche sur les eaux, et hop ! une petite guérison par ici, et hop ! un exorcisme par là… Vous voyez bien : Jésus est le Roi du buzz. D’ailleurs n’est-il pas accueilli comme un roi : sur son ânesse de Messie, écoutez comme il est acclamé, regardez cette foule étendant leurs précieux manteaux (ah non, pas mon Loden !) et des branches d’arbres  sur son chemin.

Read More Read More

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.