Pari fini, Paris réussi

Et voilà, je quitte demain Paris pour rejoindre L’Ile d”Yeu. Finis les cours, les examens, les recherches de rats de bibliothèque grignotant les pavés livresques, et les heures passées devant un clavier d’ordinateur en se demandant sur quelle touche il va falloir taper pour remplir des pages absconses.Fini de cavaler d’horaires de cours en horaires d’ateliers et de séminaires. Fini de regarder sa montre en espérant quelle tourne plus vite que l’ennui de celui qui nous parle derrière un bureau.

Mais finies aussi les balades dans un Paris qui sait cacher en son sein des quartiers quelques petites merveilles. Finie l’ambiance chaleureuse de la communauté des spiritains et des copains de la catho. Bref je laisse Paris comme un homme fini, usé et fatigué et donc très heureux de pouvoir se reposer au bord de la mer. Je laisse Paris mais non définitivement puisque la moitié seulement de la via dolora estudiantine vient d’être accomplie et que je retrouverais les bancs de la catho en février après le séjour à l’Ecole Biblique de Jérusalem. Je vous dis à bientôt, l’été et les présences du week-end à St Jean de Monts, me permettront sans doute de revoir certains d’entre vous.

François BESSONNET

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).