Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Une parole : LA Parole (Verbum Domini)

Verbum DominiJe suis encore étonné que cette exhortation post-synodale de Benoît XVI n’ait pas eu beaucoup d’écho du moins dans les milieux catholiques (parce que pour le reste, comme il n’est nullement question de capotes ni des prêtres pédophiles, cet ouvrage de l’Eglise était par avance condamné au silence.) Le sujet est – il est vrai –  peu enclin au succès : la Parole de Dieu. Qui cela peut-il intéresser ? La morale, la modernité, les pauvres, le dialogue avec l’islam… oui, mais la Parole de Dieu ?

Une parole de l’Eglise Universelle à l’écoute des autres confessions chrétiennes et de nos frères juifs.

Il y a pourtant de quoi se réjouir d’une telle ‘exhortation apostolique’ (certes qui n’a pas la même valeur qu’une encyclique, mais bon quand même… N’oublions pas que ce texte est issu du synode des évêques sur la Parole de Dieu : c’est un texte d’Eglise dans sa dimension universelle, un travail des évêques qui n’oublie pas l’œcuménisme, avec l’apport de Batholoméos Ier, patriarche oecuménique de Constantinople, ni ne néglige l’interreligieux avec l’invitation d’un rabbin lors des travaux préalables … ) Bref, nous pouvons nous féliciter d’une telle initiative.

Une parole d’Eglise pour tous.

Le second point de réjouissance n’est pas non plus négligeable : Verbum Domini (en français : le Verbe de Dieu) est LISIBLE et par tous. Il ne s’agit pas d’un ouvrage à destination des exégètes, des évêques ou d’intellectuels ‘romano-romains’. Non ! Il est destiné à tous et lisible par tous (pour ceux qui auraient encore peur je vous conseille de jeter un oeil – droite ou gauche : à vous de choisir –  sur l’abécédaire du journal La-Croix à propos de cet ouvrage).  Ok, ok… y’a peut-être un peu de vocabulaire difficile parfois (par exemple : herméneutique, …) Mais que cela ne vous décourage pas : vous y trouverez votre bonheur. Pour ceux qui douteraient encore de mes propos, et vraiment parce que c’est vous, vous pouvez toujours télécharger ce résumé (4 pages !!!!) fait par Mgr Giraud (c’est ici )

Où l’on parle de la Parole… de Dieu.

Le troisième point de réjouissance est le sujet lui-même. La Parole de Dieu est souvent le parent pauvre de la vie de foi :  faisant l’objet de méditations mystiques personnelles (et donc hasardeuses), réduite à l’écoute inattentive des lectures du Dimanche, ou servant d’appui à une idéologie (On défend une idée et l’on cherche dans la Bible de quoi soutenir ses arguments)…. J’en passe et des meilleurs.

Il n’est pas question ici de vous en faire un résumé, mais simplement de rappeler quelques points qui ont retenu mon attention. Verbum domini nous rappelle à tous que cette Parole est avant tout reçue, écoutée, méditée en Eglise, dans sa Tradition. Qu’elle est une Parole Vivante et agissante car la Parole c’est avant tout le Christ (Le Verbe de Dieu).

L’exhortation, reprenant les conclusions de la Commission Biblique Pontificale, redit l’importance de la recherche biblique qui fait oeuvre de vérité dans la foi, et invite à poursuivre les études (notamment la question de l’inspiration divine des Ecritures). Elle ne néglige pas pour autant la Tradition de lecture en Eglise depuis les Pères, mais sans faire oeuvre passéiste, et invite les communautés chrétiennes d’aujourd’hui à se retrouver autour de la Parole, le dimanche (en cas d’absence de prêtre)… Bref, Benoît XVI et les pères synodaux insistent pour mettre au centre de toute vie chrétienne et ecclésiale (et donc missionnaire)  La Parole de Dieu. Car Dieu se dit, se communique,… se donne à nous.

Que chacune de nos journées soit donc façonnées par la rencontre renouvelée du Christ, le Verbe du Père fait chair : il est à l’origine et à la fin et tout “subsiste en lui” (Col 1,17). Faisons silence pour écouter la Parole du Seigneur et pour la méditer, afin que, par l’action efficace de l’Esprit Saint, elle continue à demeurer, à vivre et à nous parler tous les jours de notre vie.

Exhortation Apostolique ‘Verbum Domini’ sur la Parole de Dieu (124). Benoit XVI, Rome 2010.

(télécharger Verbum Domini (Texte et PDF) – site du Vatican)

François

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).

Cet article a 1 commentaire

  1. A Fontenay, pendant le Carême, on va lancer les “Maisons d’évangile”. Ce n’est pas vraiment une lecture de cette exhortation… mais déjà une réponse à l’invitation.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :