Kaléidoscope … avec un K comme carême

  • Post published:jeudi 29 mars 2012
  • Post category:Carême

kaleidoscopeKaléidoscope : mot masculin composé de trois mots grecs : kalos καλός beau, eidos εἶδος forme et skopein σκοπεῖν observer. Le kaléidoscope est un jouet composé d’un long tube au fond duquel sont disposés des petits miroirs et des petits morceaux de verre colorés, générant des effets lumineux variés et changeants.

Bref, le kaléidoscope est un jouet qui ne sert à rien et dont on se lasse très vite. Par extension, on parle aujourd’hui de kaléidoscope pour décrire une diversité. Et heureusement ce sens figuré sauve notre lecture des textes de ce jour. Car les kaléidoscopes ne manquent pas.

Kaléidoscope de l’Alliance

« Voici l’Alliance que je fais avec toi » Rappelez-vous Noé (Gn 9,12). Le signe de l’Alliance avec Dieu était cet arc-en-ciel, kaléidoscope irisé. Dieu n’aime pas l’uniformité : il s’ennuie dans l’uniformité, aussi fit-il le kaléidoscope de la création aux mille couleurs et senteurs qu’il confia à la diversité d’un homme et d’une femme.

Kaléidoscope de peuples

« Tu deviendras le père d’un grand nombre de peuples. » Et Abram devin Abraham, le père d’un kaléidoscope de peuples et non d’un seul grand royaume ayant un seul chef à sa tête. Dieu ne fait pas Alliance pour nous voir tomber dans la dictature ou autre une autocratie : il aime les hommes dans leur diversité afin qu’ils entrent en dialogue entre eux et avec Lui.

Kaléidoscope de paroles

« Cherchez le Seigneur … » Paroles des psalmistes, celles des prophètes, celles des patriarches… chacune de ces paroles d’ailleurs est un kaléidoscope qui nous renvoie un reflet de Dieu toujours différent selon les jours, selon les rencontres,… Dieu se révèle par bribes, sous un mot, une virgule, se laissant chercher sans trêve à travers ses merveilles.

Kaléidoscope de pierres

« Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter » Pierres qui visent le Christ pour le lapider, pierres de la haine et de la violence, pierres destructrices qui viennent encombrer et défigurer le jardin de la création et l’Alliance même de Dieu.

Kaléidocope de la Parole, de cet Amen du Père

« Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reste fidèle à ma parole, il ne verra jamais la mort. » Car le Christ vient nous révéler la beauté (kalos) de Dieu, jusque sur cette croix où il n’avait plus forme (eidos) humaine1, et où pourtant nous contemplons (skopein) son amour inépuisable et salvateur : kaléidoscope de vie éternelle.

A suivre…

Les lectures du jour.

K… comme Carême. Le principe : chaque jour (sauf le dimanche), dire le carême par un mot commençant  par K. Quarante jours donc quarante mots pour (re)découvrir le carême. Retrouvez tous les articles déjà parus de la série “K… comme Carême“.
  1. Is 52,14

François BESSONNET

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).