Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Avent’i pour l’Apéro

A vrai dire, ces longs mois de silence sur le net, ne m’ont Aucunement manqué et il en est sans doute de même pour vous. Mais voilà, je dois désormais relever un défi : remplir un Abécédaire de l’Avent ! Le principe est Archi-simple : un jour, une lettre de l’Alphabet dans le désordre ( (je vous passe la surprise qui va Avec.)

Aujourd’hui 1er décembre,1er chausson et 1ère lettre : A, accompagnée par une boite d’Allumettes.

Facile ! A comme Avent, comme Attente, comme Aventure…. ce n’est pas les mots qui manquent pour décrire l’Avent, mais l’on tombe vite dans les lieux communs ! J’aurais pu aussi parler d’Apocalypse, c’est très tendance, et aujourd’hui nous en terminons la lecture lors de la liturgie eucharistique, et justement un verset nous disait :

Il n’y aura plus aucune malédiction. Le trône de Dieu et de l’Agneau sera dans la ville, et les serviteurs de Dieu lui rendront un culte ; ils verront son visage, et son nom sera écrit sur leur front. La nuit n’existera plus, ils n’auront plus besoin de la lumière d’une Allumette, ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles. Ap 22

Ce temps-là on en rêve tous, mais ce n’est qu’un rêve, ou du moins une espérance. Quoique! Le trône de Dieu et de l’Agneau est bien dans la ville, discret, mais il est y bien, à son aise. Discrets et bien présents aussi, ses serviteurs humbles, patients, qui connaissent son visage, celui du Christ, qui porte la marque invisible du Baptême sur leur front, mais qui en témoigne visiblement. Pas besoin d’allumette, ni de soleil, nous savons qui nous illumine de sa Vie, de sa Parole. Quant au règne, depuis sa Croix, nous en connaissons toute la profondeur.

  • Et l’Avent me direz-vous ?
  • Eh bien, l’Avent liturgique, il ne commence que demain !
  • Alors, en attendant on fait quoi ? Que faire avec un A et une boite d’Allumettes ?

Ce que l’on fait d’habitude :

D’ailleurs, et si l’Avent n’était qu’un long Apéro de 24 jours, un long moment de convivialité, de dégustation… en attendant le Vrai Repas ?

 

François

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).
Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :