Qui n’An Voeux ?

  • Post last modified:jeudi 27 juin 2019
  • Post category:événements
  • Temps de lecture :4 min de lecture

La Bonne Année, film de Cl.LelouchJe ne suis pas voyant mais [et je l’affirme avec force] l’année 2011 commencera comme les années 2010, 2009, 2008…avec les traditionnels échanges de vœux [euh ?  faut remonter jusqu’où ? Adam a-t-il offert ses vœux à Eve et au serpent ?]  Soit !  Chaque année nous nous plions aux ‘Bonne année’ souvent suivis d’un ‘bonne santé’ [parce que, disent-ils, quand la santé va tout va ! Cependant je ferais remarquer que c’est à l’époque de ces vœux-là que se propagent le mieux le virus de  la grippe et autres gastros.] Donc en ce tout début d’année 2011,  je me dois de souhaiter, de te souhaiter, et de vous souhaiter cher lecteur [ je préserve le vouvoiement parce que je n’ai pas gardé les vaches avec tout le monde… avec personne d’ailleurs puisque je ne fus jamais vacher.] tous une bonne, heureuse et sainte année.

Vous aurez remarqué comme moi le caractère approximatif d’une telle formule. Eh oui, parce qu’on ne sait trop quoi souhaiter à nos amis [à nos ennemis par contre, on sait très bien ce qu’on leur souhaite, mais paradoxalement on ne leur envoie aucun vœux, ou dans le cas contraire l’on reste diplomate si l’on n’est pas goujat de nature.]  Bien sûr à cette « Bonne année ! » je pourrais ajouter, à la santé déjà mentionnée, la prospérité, le bonheur, la  joie, l’amour et la paix dans le monde [parce que la guerre c’est pas bien].  Force est de constater qu’en matière de souhaits, nous manquons parfois d’imagination ou de sincérité. Sans doute parce que nous ne savons trop quoi souhaiter d’autre que ce que nous ne pouvons maitriser : la santé,  la réussite et la paix dans le monde [parce que vraiment la guerre c’est pô bien].  A ce propos, pourriez-vous arrêter de re-retransférer ces diaporamas impersonnels et mielleux genre chatons, neige et musique de supérette [Çà vous arracherez la main d’écrire, vous-même, fusse par mail, un mot sympa ? Non mais !] Vœux riment également avec résolutions : les mêmes tous les ans [les vœux comme les résolutions, puisque les premiers sont illusoires et les seconds inaccessibles.] Pourtant ne changez rien : personne n’est parfait et on vous aime comme vous êtes [enfin presque, parce que hein bon…]

Aussi j’ose vous souhaiter toute au long de cette année :

de goûter  au silence, au vrai silence, celui qui est habité, (ne serait-ce qu’un instant).

de partager avec largesse vos talents  (parce que vous en avez tous)

d’aller à l’Essentiel (à moins que ce soit Lui qui vienne à vous)

de veiller sur ceux vous entourent (parce que je vous en sais capable)

d’ouvrir pour une fois votre la Bible (ne serait-ce que pour quelques pages)

Quoi ? vous faites déjà tout cela ? … Mc 10,17-22 [ouais, je sais : d’emblée, cela ne vous dit rien mais c’est juste pour vous forcer un peu la main]

Que cette année 2011 vous soit propice

Et surtout n’oubliez pas : Le 1er janvier n’est que le lendemain du 31 décembre… et la vie continue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cet article a 2 commentaires

  1. Cybersister

    Toujours percutants tes gentils messages… Mais j’aime bien. Ca bouscule fort au début, mais ça finit toujours bien. Merci !

François BESSONNET

Bibliste et prêtre pour le diocèse de Luçon (Vendée). cf. bio