Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

L’homme à la cruche – prolepse prophétique

Allez à la ville ; vous y rencontrerez un homme portant une cruche d’eau. Suivez-le.” Mc 14,12

Telles sont les indications de Jésus à ses disciples qui lui demandent où préparer la Pâque. Paroles énigmatiques. Remarquez, s’il leur avait dit : “vous y rencontrerez une femme portant une cruche d’eau“, nos disciples seraient dans la m… parce qu’à l’époque, à Jérusalem, ce rôle est plutôt affaire de femmes. Donc là, c’est quand même plus facilement repérable. Beaucoup de commentateurs, exégètes, historiens,… se sont penchés sur la question :  qui donc est cet homme ? Faisait-il partie d’un plan, pensé préalablement pour un rendez-vous, clandestin ? Était-il un de ces esséniens célibataires ? Rien ne nous est précisé dans le texte pour qu’on puisse affirmer une quelconque réponse. Et d’ailleurs, n’est-ce pas son rôle qui importe plus que son identité ? Car ce serviteur à la cruche, prolepse prophétique, est ce guide providentiel vers une salle déjà prête pour cet ultime repas.

A la question pragmatique des disciples : “Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour ton repas pascal ? “, la réponse de Jésus les oriente vers une mission divine à accomplir :”Allez ! … Suivez !”  Les disciples sont invités à la rencontre du Maître  de la Maison, que la Croix viendra révéler : le Père a déjà préparé la table pour ce Fils bien-aimé et ses disciples.  Jésus conduit ainsi ses disciples vers la prévenance du Père comme autrefois Moïse à la première Pâque. Et la Cène devient missionnaire, missionné, missionnante.

 Et l’homme à la cruche dans tout ça ? Il n’est qu’un homme quelconque s’abaissant jusqu’aux tâches les ingrates réservées aux femmes. Il n’est qu’un vulgaire porteur d’eau et d’espérance au cœur du bas monde, humble porteur de cette eau spirituelle dans laquelle tous les disciples seront plongés. Ce discret serviteur du Maître de la Table, serviteur muet de la Parole du Fils, se mêlant aux foules ingrates, ne l’avez-vous donc pas reconnu ? Pourtant comme il vous ressemble.

Ecoutez la version podcast de ce blog !
Pour ne pas en perdre une miette, abonnez-vous gratuitement à la lettre d’information !

Les données recueillies servent exclusivement à la diffusion des lettres d'information.
Elles ne seront ni cédées, ni vendues. (cf. mentions légales)

J'accepte de m'abonner à la lettre d'information

François

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).
Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :