Un temps périt

Un temps périt : celui des courses folles à l’efficience efficace,
Un temps renaît pour des petits pas aux pieds nus, perdus, superflus.

Un temps périt : celui des dossiers à constituer, des cours à donner…
Un temps renaît pour se reconstituer et les bonheurs à recevoir.

Un temps périt : celui commandé par un agenda noirci,
Un temps renaît pour ces vides éclairés de ces moments gratuits.

Le soleil est ailleurs… et le Ciel aussi.

François BESSONNET

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).

Cet article a 3 commentaires

  1. Soizic

    Alors ça … !!

    Ça sent bon de calmes vacances =)

    PS : Bon… C’est que j’hésite vraiment à me mettre à Twitter moi… #FASMO

  2. Corine

    Je t’apprécie beaucoup (euh…je peux le dire en public parce que je ne suis pas la seule) en SUPER prêtre, en ami, en amateur de café, en twitter de la fasmouest, en écrivain des grandes sagas, en lecteur de B.D., en dessinateur d’aquarelles-que-même-t’as-intérêt-de-t’y-remettre-pendant-les-vacances…mais en poète, t’es vraiment plus qu’épatant…je voulais écrire “chouette” pour la rime, mais “épatant” ça rime avec “excellent” ! Bon ça va pas arranger ta… timidité c’te affaire 🙂

Les commentaires sont fermés.