K.O. biblique

(modifié le: vendredi 15 février 2019)

KVoilà la lettre que j’attendais avec angoisse : K. Déjà, au carême dernier, je proposais la série K…comme carême,  quarante mots en K. Que puis-je donc ajouter ? Bon OK, il existe encore bien d’autres mots, mais il y a de quoi être K.O. à consulter le reste du ‘diKo’. Et ces pages-là ne sont pas les seules à me mettre k.o., il y a les pages de cet avent et son calendrier (J-3 enfin !), pages écrites, ouvertes pour les uns, ou piochées pour d’autres.  Et puis, il y a ces autres pages que nous avons tournées tout au long de l’avent,ces pages bibliques qui nous ont fait entrer dans cette longue histoire du Salut, une histoire d’hommes à laquelle Dieu n’est jamais indifférent. Des histoires de Joie et de foi mêlées, des histoires de rencontres mues par la charité, et des histoires de k.o. mais non sans espérance.

Une espérance que chante aujourd’hui Anne, la mère de Samuel, la stérile mais toujours aimée, fatiguée de prier mais priant toujours… en pleurant, mais priant quand même ce Dieu qui n’est pas indifférent au chaos k.o. des hommes et cette femme-là le sait bien. K.o. de son attente stérile, mais plus encore enivrée d’espérance, elle connaît son Dieu sur le bout du cœur. Ses lèvres dialoguent avec lui. Son murmure demande jusqu’à en être exaucée, et se poursuit en cri, en chant de victoire sur le monde pour ce Dieu des k.o.

Mon cœur exulte à cause du Seigneur ;
mon front s’est relevé grâce à mon Dieu !
Face à mes ennemis, s’ouvre ma bouche :
oui, je me réjouis de ta victoire !

L’arc des forts sera brisé,
mais le faible se revêt de vigueur.
Les plus comblés s’embauchent pour du pain,
et les affamés se reposent.

Le Seigneur fait mourir et vivre ;
il fait descendre à l’abîme et en ramène.
Le Seigneur rend pauvre et riche ;
il abaisse et il élève.

De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre et la cendre
pour qu’il siège parmi les princes
et reçoive un trône de gloire. 1S 2,1-10

 

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.