Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

De quel (Saint) François parlons-nous ?

francois-papeC’est sûr, ce nouveau pape a créé la surprise en défiant presque toutes les prévisions, en raison de son origine argentine ou encore par le choix de son nom : François. Immédiatement, et sans doute à juste raison, ce prénom évoque le saint d’Assise, le Poverello : le saint des pauvres comme on l’entend souvent, qui fut aussi le saint pauvre avant tout. Un saint dévoué entièrement à l’Evangile. Est-ce un signe, un message déjà ?

Pour autant, est-ce bien ce saint-là qui inspira Jorge Mario Bergoglio – D’ailleurs : si nous laissions le pape lui-même s’expliquer à ce sujet ? Car des saints François, il y en a à la pelle l’appel  :

Saint François de Borgia, jésuite (comme le fut Bergoglio), petit-fils (eh oui), du pape Alexandre V mais (rassurons-nous) qui ne dut sa sainteté qu’à lui-même. Un homme qui a su inspirer à sa congrégation un souffle missionnaire et novateur dans la période de la contre-Réforme.

  • Saint François de Sales, évêque de Genève, auteur de l’Introduction à la vie dévote, dont la sainteté était attachée à la contemplation de l’amour inconditionnelle de Dieu. Un serviteur de la grâce qui devint le saint patron des journalistes : un communiquant qui utilisa les moyens de de son époque, éditant des imprimés pour dialoguer avec les calvinistes.

et il y en a d’autres :

Il est difficile pour un homme, fut-il un pape, d’être comparé  à un Saint. Et rappelons-nous : Benoît XVI était-il un double de Saint Benoît ? Paul VI une copie conforme de Saint Paul ? Pie XII… à …. euh ? là je sèche. Tous ces papes ont eu l’humilité d’être eux-mêmes, avec leurs qualités et leurs défauts et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont été choisi.

François est certes un prénom plein de sens, autant que de saints qui ont porté ce nom. Mais si je peux me réjouir, avec l’Eglise, de ce pape qui a choisi un beau prénom, c’est aussi par les premiers gestes qu’il a donné à voir : le souci de son diocèse de Rome : il est évêque avant tout, sa demande d’être béni par le Peuple de Dieu qu’il devra servir, le port de l’étole juste pour le temps liturgique de la bénédiction, des paroles simples, un sourire, une pointe d’humour… Des petits signes très parlant qui nous font espérer d’autres signes, d’autres gestes, d’autres paroles. Saint d’Assise : non, saint de Sales : non plus, Saint Borgia : pas plus… François est simplement évêque de Rome, pape. Et cela seulement devrait nous réjouir.

François

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).

Cet article a 5 commentaires

  1. Au dernières nouvelles, ce nom a bien été choisi en référence au saint d’Assise dixit les cardinaux présents et le p. Lombardi. Merci @jonastree & @Ensen

  2. “Presque” toutes les prévisions ? Son nom avait été cité quelque part ?!
    Un beau prénom, ça c’est sûr, et une bonne blague pour nous Français ! (Français et François en plus c’est proche…)

  3. Papolâtre !

  4. papiste va !

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :