2 0 1 8 – Et prendre ce temps

  • Post last modified:mardi 8 novembre 2022

L’exercice est conventionnel, l’intention louable et  l’art dupliqué d’année en année. Il est aisé de souhaiter, surtout à cette distance anonyme, une année tout aussi bonne et heureuse que la santé, le travail, la vie familiale ou la vie spirituelle… Ne soyons pas naïfs, vous et moi, nous savons le peu d’emprise que nous possédons sur les évènements à venir et que notre bonheur ne dépend pas d’un cumul de ces vœux annuels et encore moins de nos résolutions récurrentes. Pourtant tout serait si « joyeux », « doux », « bon »… à l’image de ce vocabulaire infantile et de ces rêves adolescents « carte-postalisés » que nous savons promouvoir en ce début d’année. (suite…)

Continuer la lecture2 0 1 8 – Et prendre ce temps

Capita-listes de Noël !

  • Post last modified:mercredi 9 novembre 2022

Non, promis je ne vous ferais pas la petite morale que Noël, c’est le partage, l’amour, la naissance du petit Jésus, Dieu fait pauvre parmi les pauvres, etc (je garde mon discours ‘bisounours’ pour plus tard – l’Avent n’est pas fini.) Mais ce message d’une société commerciale bien connue (cf. image), m’a fait sortir de ma torpeur et de mon cyber-silence. Rien d’étonnant en soi, depuis des lustres on est habitué à ce genre de discours marketing. Mais voilà,  nous avons suivi l’étoile bien des débats sur la laïcité, sur la place privée des religions dans notre société. Nous avons, depuis plusieurs mois, vu et lu la naissance de Jésus du(des) mouvement(s) des « indignés » à travers le monde.   Or, je trouve que ce petit message de la FNAC (Fête Noël Avec ton Chéquier ?) nous dit bien des choses sur une société ambigüe, ambivalente, confuse, contradictoire ? Comment dire … Bref (pour reprendre un mot à la mode), les mouvements laïques et ‘indignistes’ ne sont-ils pas finalement plus religieux et plus capitalistes qu’ils ne le désavouent ? (suite…)

Continuer la lectureCapita-listes de Noël !

Archéologie : Jésus emballé mais par qui ?

  • Post last modified:mercredi 9 novembre 2022

… ou petite méditation en attendant l’épiphanie !

Eh oui, voilà la preuve : Jésus a été emballé déballé par les célébrations de Noël !!  Mais tout cela reste un Mystère : le fameux mystère de Noël. Nos archéologues de sacristie ont affronté le froid glacial de ces espaces polaires et découvert ce vestige énigmatique le soir de ce 24 décembre (voir photo). Selon les dernières analyses il s’agirait bien de l’emballage ayant contenu l’ « Enfant Jésus’, comme l’atteste la mention écrite. En étudiant les autres inscriptions, nos épigraphistes sont pourtant restés dubitatifs. Ils nous livrent le résultat de leurs analyses.

en haut à gauche, on peut ainsi lire :

(suite…)

Continuer la lectureArchéologie : Jésus emballé mais par qui ?

Discrètement Noël.

  • Post last modified:mercredi 9 novembre 2022

Dans les rues de la ville – peu importe quelle ville, elles se ressemblent toutes – tête en l’air et yeux fixés sur les lumières colorées, je regarde clignoter les messages : « Bonnes Fêtes« , « Meilleurs vœux« , mais tient : pas de « Joyeux Noël« … Au gré de mes pas, sur les vitrines des commerçants s’affichent les « promos » « Spécial fêtes » « -20% sur vos cadeaux« … mais toujours pas de « Joyeux Noël« . Farfadets simplets vêtus de vert et vieillard idiot habillé de rouge, ours blancs et pingouins noir sont installés dans la vitrine balançant machinalement et tristement leurs membres articulés… mais toujours pas de « Joyeux Noël« . Enfin, là, une crèche et ses santons : le boulanger, le forgeron, la vieille dame,  la poissonnière, le paysan, les chiens, les enfants… mais pas de « Joyeux Noël » ni même de Nativité ! Et dans ces mêmes magasins une foule marmonne : « pardon, je suis pressé! », « Vite chéri prends-le avant le monsieur, c’est le dernier« , et in fine « vous avez la carte de fidélité ? » mais jamais de « Joyeux Noël » pas même un sourire. Chocolats fondant et bûches glacées, vins fins et foie gras, pantins animés et foule acariâtre, tout s’affiche en cette période, tout… sauf l’essentiel : un simple « Joyeux Noël« . Noël aurait-il disparu ? Je veux dire le vrai Noël, pas celui qui s’habille en rouge pour se servir de notre carte bleue ! Non celui qui, celui qui… qui quoi d’ailleurs ?

(suite…)

Continuer la lectureDiscrètement Noël.