Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Retrouver la vue (3ème dim. Avent)

Durant ces quatre semaines de l’Avent, nous écoutons les textes de la liturgie à travers le prisme des cinq sens. Après le toucher, et l’odorat, les textes de ce dimanche usent du vocabulaire de la vue. Allons regarder cela de plus près.

Continuer la lecture

Forger et toucher la Paix (1er dim. Avent)

Le mot ‘paix’ est un terme très présent dans ces lectures du dimanche, en creux comme en plein. Isaïe (2,4) déclare ainsi : Jamais nation contre nation ne lèvera l’épée ; ils n’apprendront plus la guerre. Le psaume 121 (122) affirme de son côté : À cause de mes frères et de mes proches, je dirai : « Paix sur toi ! ». Vœux pieux ? D’autant que paradoxalement l’évangile du dimanche reprend un passage du discours apocalyptique de Jésus dans l’évangile selon Matthieu (24,37-44).

Continuer la lecture

Vers un Noël en tous sens

Déjà les rues et les commerces des villes et villages se sont habillés de Noël, et parfois depuis plusieurs semaines. Mais nous entrons véritablement dans le temps de l’Avent ce dimanche 1er décembre et beaucoup d’entre nous vont commencer, à leur tour, à décorer leur maison, installer la crèche et se préparer à Noël. Ces décorations rendent visibles et lisibles notre attente (im)patiente de célébrer la Nativité et notre foi en Celui qui vient. Il est bon de donner sens à ces joyeux préparatifs.

Continuer la lecture

Des mages en déroute

Dans le récit de la naissance de Jésus, Matthieu met en avant un groupe de personnages appelés mages. Mais ces soi-disant savants se seraient-ils trompés ou égarés ?

Continuer la lecture

Un sauveur vous est né

lectures de la nuit de Noël

… mais l’attendez-vous ?

Certes l’image d’un nouveau-né couché dans la paille, entre un âne et un bœuf, appuie sur le côté sensible, touchant, qui ravive et touche nos cœurs. Cela nous émeut aujourd’hui, mais demain ? Qui contemplons-nous vraiment dans la crèche : un enfant ? ou (aussi) un sauveur, notre sauveur ?

Nicolas Mignard, La Nativité,1656

L’attendons-nous vraiment ? Si Noël célèbre sa naissance, si la crèche de la maison est prête à accueillir ce petit personnage … a-t-il encore une place dans nos vies, aujourd’hui ? Dans l’évangile de la nuit de Noël, saint Luc évoque ce détail (qui n’en est pas un) : elle le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Pas de place, pour eux, pas de place pour Lui, lors de cette nuit à Bethléem. Quelle place pour lui encore aujourd’hui ?

télécharger

(suite…)

Continuer la lecture

En Avent, le prophète Michée

4ème dimanche de l’Avent (Mi 5, 1-4a)

Michée en son temps

Miché, icone russe, XVIIIeme s.

Quatrième dimanche déjà. Voici donc le dernier article consacré aux prophètes de l’Avent. Avec Michée nous remontons encore un peu le cours du temps. Cinquante ans le sépare du prophète Sophonie et plus d’un siècle de l’exil de Jérémie et Baruch. Michée est un contemporain du prophète Isaïe sans doute plus connu de nous. Sa parole résonne donc dans le royaume de Juda (Mi 1,1), probablement au temps du roi Ézéchias (725-680 av. JC).

En ce temps-là, la puissante Assyrie a effacé de la carte, en 721/722, le royaume du Nord, Israël. Malgré cette menace, le petit royaume de Juda garde confiance à cause du lourd tribut payé à l’Assyrie lui garantissant la paix et en raison des travaux de fortifications de Jérusalem. Cet orgueil présomptueux des notables, s’appuyant sur leurs propres forces et leur enrichissement, exaspère le prophète.

(suite…)

Continuer la lecture

En Avent, le prophète Sophonie

3ème dimanche de l’Avent (So 3, 14-18a)

Au temps du roi Josias

Avec le prophète Sophonie nous sommes transportés au début du règne du jeune roi Josias (So 1,1). C’est donc vers les années 640-630 que le prophète Sophonie dénonce l’infidélité de Juda et Jérusalem.  La présence de cultes païens, introduits sous l’influence du pouvoir assyrien, est une provocation envers le Seigneur. Dans ses premiers oracles (So 1-2), Sophonie dénonce cette compromission envers ces modes étrangères dans lesquelles se fourvoient les princes et les prêtres.

Cinquante ans avant la déportation de Juda et des prophètes Jérémie et Baruch, Sophonie se désole de la perdition des fils d’Israël et annonce déjà sa ruine, mais aussi son Salut.


Je supprimerai de ce lieu le reste des adorateurs de Baal, le nom des desservants d’idoles, ainsi que les prêtres. […] Il arrivera, en ce jour du sacrifice du Seigneur, que je visiterai les princes, les fils du roi, et tous ceux qui s’habillent à la mode des étrangers. (So 1,4.8)

télécharger

(suite…)

Continuer la lecture

En Avent, le prophète Baruch

2ème dimanche de l’Avent (Ba 5, 1-9)

Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours, enveloppe-toi dans le manteau de la justice de Dieu, mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Éternel. Dieu va déployer ta splendeur partout sous le ciel, car Dieu, pour toujours, te donnera ces noms : « Paix-de-la-justice » et « Gloire-de-la-piété-envers-Dieu ».

Debout, Jérusalem ! tiens-toi sur la hauteur, et regarde vers l’orient : vois tes enfants rassemblés du couchant au levant par la parole du Dieu Saint ; ils se réjouissent parce que Dieu se souvient. Tu les avais vus partir à pied, emmenés par les ennemis, et Dieu te les ramène, portés en triomphe, comme sur un trône royal.

Car Dieu a décidé que les hautes montagnes et les collines éternelles seraient abaissées, et que les vallées seraient comblées : ainsi la terre sera aplanie, afin qu’Israël chemine en sécurité dans la gloire de Dieu. Sur l’ordre de Dieu, les forêts et les arbres odoriférants donneront à Israël leur ombrage ; car Dieu conduira Israël dans la joie, à la lumière de sa gloire, avec sa miséricorde et sa justice.

télécharger

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu