Une parole : LA Parole (Verbum Domini)

Verbum DominiJe suis encore étonné que cette exhortation post-synodale de Benoît XVI n’ait pas eu beaucoup d’écho du moins dans les milieux catholiques (parce que pour le reste, comme il n’est nullement question de capotes ni des prêtres pédophiles, cet ouvrage de l’Eglise était par avance condamné au silence.) Le sujet est – il est vrai –  peu enclin au succès : la Parole de Dieu. Qui cela peut-il intéresser ? La morale, la modernité, les pauvres, le dialogue avec l’islam… oui, mais la Parole de Dieu ?

Une parole de l’Eglise Universelle à l’écoute des autres confessions chrétiennes et de nos frères juifs.

Il y a pourtant de quoi se réjouir d’une telle ‘exhortation apostolique’ (certes qui n’a pas la même valeur qu’une encyclique, mais bon quand même… N’oublions pas que ce texte est issu du synode des évêques sur la Parole de Dieu : c’est un texte d’Eglise dans sa dimension universelle, un travail des évêques qui n’oublie pas l’œcuménisme, avec l’apport de Batholoméos Ier, patriarche oecuménique de Constantinople, ni ne néglige l’interreligieux avec l’invitation d’un rabbin lors des travaux préalables … ) Bref, nous pouvons nous féliciter d’une telle initiative. (suite…)

Continuer la lectureUne parole : LA Parole (Verbum Domini)

Deux lectures : Le coeur de la foi a sa raison…

Après les trois BD, voici donc deux livres. Deux livres très différents… quoi que … Je n’ai pas trop l’habitude de parler de mes lectures (hormis les BD) et je crois bien que c’est la première fois. Ce qui m’y invite ce n’est pas un enthousiasme de midinette pour un livre et vous crier : ‘Oh c’est super !! Alléluia !‘ Euh non, c’est pas trop mon truc. Si je souhaite en parler c’est qu’en ces deux livres je retrouve – et de manière paradoxalement différente – une même ligne : celle de la question d’une foi raisonnée. Le premier ouvrage est une compilation ordonnée de poèmes et de lettres de fr.Christophe, moine de Tibhirine. Le second livre, mêlant avec soin essai, aphorismes, réflexions…  est celui de Maurice Bellet. Et il y a de la poésie dans ce dernier essai et de la réflexion dans le premier. (suite…)

Continuer la lectureDeux lectures : Le coeur de la foi a sa raison…

Trois BD : Vincent, Yona… et un lapin bleu

Petit retour sur les prix décernés lors du 25ème festival de la BD chrétienne à Angoulême.

Ne vous y fiez pas : c’est du très bon !

Monsieur VincentAvec Monsieur Vincent je pensais me plonger dans une lecture enfantine d’une hagiographie aux bons sentiments : bref, une lecture reposante  sur la vie édifiante d’un saint homme. Edifié,  je l’ai été. Mais pour une lecture infantile je repasserais ! L’oeuvre de Brunor & Millotte mérite amplement ce prix 2011. Sans doute avais-je mal lu : Monsieur Vincent, LA vie à sauver (et non UNE vie à sauver). Les auteurs nous font entrer non seulement dans la vie de St Vincent de Paul, mais aussi dans l’Histoire du XVII°  s. et surtout celle de la pensée catholique. Nous entrons ainsi avec cette magnifique BD dans le combat contre le jansénisme. C’est l’intérêt de cette oeuvre, celle de ne pas nous faire tomber dans une charité larmoyante mais de fonder la charité de St Vincent de Paul dans la théologie. (suite…)

Continuer la lectureTrois BD : Vincent, Yona… et un lapin bleu

Qui n’An Voeux ?

La Bonne Année, film de Cl.LelouchJe ne suis pas voyant mais l’année 2011 commencera comme les années 2010, 2009, 2008…avec les traditionnels échanges de vœux   Soit !  Chaque année nous nous plions aux ‘Bonne année’ souvent suivis d’un ‘bonne santé’ Donc en ce tout début d’année 2011,  je me dois de souhaiter, de te souhaiter, et de vous souhaiter cher lecteur tous une bonne, heureuse et sainte année.

Vous aurez remarqué comme moi le caractère approximatif d’une telle formule. Eh oui, parce qu’on ne sait trop quoi souhaiter à nos amis   (suite…)

Continuer la lectureQui n’An Voeux ?

Archéologie : Jésus emballé mais par qui ?

… ou petite méditation en attendant l’épiphanie !

Eh oui, voilà la preuve : Jésus a été emballé déballé par les célébrations de Noël !!  Mais tout cela reste un Mystère : le fameux mystère de Noël. Nos archéologues de sacristie ont affronté le froid glacial de ces espaces polaires et découvert ce vestige énigmatique le soir de ce 24 décembre (voir photo). Selon les dernières analyses il s’agirait bien de l’emballage ayant contenu l’ “Enfant Jésus’, comme l’atteste la mention écrite. En étudiant les autres inscriptions, nos épigraphistes sont pourtant restés dubitatifs. Ils nous livrent le résultat de leurs analyses.

en haut à gauche, on peut ainsi lire :

(suite…)

Continuer la lectureArchéologie : Jésus emballé mais par qui ?

Je ne vous souhaite pas joyeux Noël

L'annonce faite aux bergers (Lc 2,8-18)Je ne vous souhaite pas Joyeux Noël. D’ailleurs Noël est-il Joyeux ? A voir la frénésie discourtoise des consommateurs attardés, j’en doute.  A voir l’effervescence irascible qui règne aux abords des caisses de supermarché, j’en doute aussi. A entendre ‘Il est mort le soleil’ dans les rues commerçantes, j’en doute encore plus.  Et, quand nous aurons dégosillé  nos vieux cantiques, quand nous aurons becqueté nos dindes, quand nous aurons déballé voracement les cadeaux, serons-nous plus heureux ?

Noël est devenu virtuel. Un monde parallèle  étranger à toute (notre) réalité. Ce soir, à la rigueur, quelques uns irons bon gré mal gré (parce que parfois on se sent  obligé), entendre un conte nostalgique sur la naissance du niard de la crèche, une histoire qu’on oubliera le lendemain. ! Car Noël, c’est la fête. Super ! Pourtant chaque année toujours ce message  : ‘Aujourd’hui vous est né un sauveur‘  de l’unique Noël (et qui fait que Noël soit véritablement unique) retenti comme une voix de plus dans le désert. Un message qui semble aujourd’hui anachronique à l’heure des cartes bleues, du chauffage central et des fours micro-ondes et des connexions internet… somme-toute des outils qui paraissent nous sauver de la faim, du froid et de la solitude. Alors cet  ‘aujourd’hui vous est né un sauveur‘  çà fait bien rigoler. Du moins çà le  devrait car… (suite…)

Continuer la lectureJe ne vous souhaite pas joyeux Noël

L’étranger

L’étranger, cet étrange étranger. Il ne parle pas ma langue. Il ne s’habille pas comme moi. Il ne partage pas mon histoire, ni ma culture. Il est si loin de moi, cet étranger que j’aime à j’aime à ignorer. Le voilà pourtant qui me tend la main. Non tant pour mendier que pour m’inviter.

Continuer la lectureL’étranger

BD et Parole de Dieu : Christ Comics

Je viens de découvrir un site intéressant car original : Christ Comics. BD et Parole de Dieu… Quoi ? Un site chrétien consacré à la BD ? Eh oui ! Mais si  ne vous attendez pas à y trouver la collection des Loupio et autres Chercheurs de Dieu. Ouf !!! Car on y trouve des BD dont les thèmes sont explicitement bibliques ou/et chrétiens(le Voyage des pères, Le Messie Manga)  , mais pas seulement : la porte est ouverte aux BD ‘profanes’ faisant appel à l’univers religieux et/ou biblique (Da Vinci Code , Jésus la terreur des zombies).

Continuer la lectureBD et Parole de Dieu : Christ Comics

Discrètement Noël.

Dans les rues de la ville – peu importe quelle ville, elles se ressemblent toutes – tête en l’air et yeux fixés sur les lumières colorées, je regarde clignoter les messages : “Bonnes Fêtes“, “Meilleurs vœux“, mais tient : pas de “Joyeux Noël“… Au gré de mes pas, sur les vitrines des commerçants s’affichent les “promos” “Spécial fêtes” “-20% sur vos cadeaux“… mais toujours pas de “Joyeux Noël“. Farfadets simplets vêtus de vert et vieillard idiot habillé de rouge, ours blancs et pingouins noir sont installés dans la vitrine balançant machinalement et tristement leurs membres articulés… mais toujours pas de “Joyeux Noël“. Enfin, là, une crèche et ses santons : le boulanger, le forgeron, la vieille dame,  la poissonnière, le paysan, les chiens, les enfants… mais pas de “Joyeux Noël” ni même de Nativité ! Et dans ces mêmes magasins une foule marmonne : “pardon, je suis pressé!”, “Vite chéri prends-le avant le monsieur, c’est le dernier“, et in fine “vous avez la carte de fidélité ?” mais jamais de “Joyeux Noël” pas même un sourire. Chocolats fondant et bûches glacées, vins fins et foie gras, pantins animés et foule acariâtre, tout s’affiche en cette période, tout… sauf l’essentiel : un simple “Joyeux Noël“. Noël aurait-il disparu ? Je veux dire le vrai Noël, pas celui qui s’habille en rouge pour se servir de notre carte bleue ! Non celui qui, celui qui… qui quoi d’ailleurs ?

(suite…)

Continuer la lectureDiscrètement Noël.