Une mission sans or (Mt 10,9-15)

Les premières instructions de Jésus aux Douze concernaient le champ missionnaire restreint à Israël. Après cette indication, le discours apostolique se poursuit insistant sur la pauvreté nécessaire à la mission.

Mt 10 9 Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures, 10 ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture. 11 Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ. 12 En entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent. 13 Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous. 14 Si l’on ne vous accueille pas et si l’on n’écoute pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds. 15 Amen, je vous le dis : au jour du Jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville.

Pauvreté évangélique.

Envoi des Douze en mission, santa maria del carmine, Chapelle Brancacci, Florence, 1425

En comparaison avec Marc (Mc 6,7-11) ou Luc (Lc 9,1-5), ce passage de Matthieu est assez particulier et plus développé. L’évangéliste insiste sur la pauvreté apostolique en précisant  ni or, ni argent, ni cuivre. A l’inverse de Marc, il interdit même le bâton. La pauvreté est extrême. Ils n’ont rien. Comme ils ont tout reçu gracieusement du Christ (10,8), ils devront encore tout recevoir de leurs hôtes non comme des princes, mais comme de simples ouvriers. Les Douze doivent quitter davantage que des filets ou un bureau de taxes, ils ont à se démunir de tout bien et de toute gloire. Ils doivent apprendre à recevoir dans cette humilité.

Une maison digne.

Les douze apôtres, fresque de l'église de montcherand, Suisse, XII°s.

« Informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir. » L’expression est étrange. Elle souligne d’abord combien la mission n’est pas un périple aventureux où l’on frappe de porte en porte. Il y là un choix, un discernement. Mais sur quels critères ? Rien n’est dit et à raison. Jésus reste dans le flou, comme pour souligner que l’Évangile ne s’impose pas. Il nécessite une terre ‘préparée’, une maison capable d’être à son écoute, une maison de paix, digne de cette paix. Sinon, inutile d’insister. Là encore on peut s’étonner que chez Matthieu, la mission ne soit pas plus audacieuse. Sans doute, a-t-elle à être de la même pauvreté que ces Douze apôtres. Une mission humble.

Accueillir la Parole

Fra Angelico, Le sermon sur la montagne, 1545

La section précédente (10,5-8) décrivait Jésus donnant pouvoir de guérison et d’exorcisme aux Douze. Cependant, ici – et contrairement à Marc et Luc – il n’est nul question de miracles ou de soins, mais uniquement de leurs paroles dans ces maisons d’Israël. Chose encore étonnante, si l’Évangile selon Matthieu déploie le discours d’envoi en mission des Douze, il ne rapportera nullement leur retour, passant sous silence leur succès ou leur insuccès. La mission prime sur les résultats. Là encore, Jésus invite à l’humilité. Au sein de la maison de l’hôte ne résonne que la parole des Douze, cet Évangile du Royaume à annoncer. Elle est première, les signes et les miracles n’en étant que la conséquence.

Cependant la mission des Douze n’est pas seulement paroles et miracles. Elle s’inscrit dans l’inauguration du temps du jugement. Ce temps annoncé par les prophètes, attendu par le peuple, est désormais à l’oeuvre avec le Christ. Dieu vient rétablir toute justice pour Israël et en particulier pour les affligés. C’est ce temps du jugement que le discours de Jésus va s’employer à décrire dans la suite de son discours. Et là encore les apôtres missionnaires n’y apparaîtront pas comme des conquérants victorieux.

François BESSONNET

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).

Votre avis m'intéresse !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.