Bâtir sur le Roc (Mt 7,21-29)

Nous découvrons aujourd’hui les derniers versets du discours sur la montagne, ils en constituent donc sa conclusion. Avec les Béatitudes introductives, ils encadrent les paroles de Jésus qui nous a fait entendre le sens de la Loi et esquissé la figure d’un Dieu Père, Notre Père.

Continuer la lecture Bâtir sur le Roc (Mt 7,21-29)

La poutre, les chiens et la porte étroite (Mt 7,1-20)

Contrairement à la version de Luc (6,39-45), l’unité de cet extrait ressemble plus à un patchwork qu’à une tapisserie. L’image de la poutre dans l’œil, les perles jetés aux pourceaux, la porte étroite… Cela paraît être l’adjonction de paroles éparses de Jésus, recueillies et mises bout à bout par l’évangéliste. Y a t-il une logique à cet ensemble apparemment disparate ?

Continuer la lecture La poutre, les chiens et la porte étroite (Mt 7,1-20)

L’incompréhensible Transfiguration (Mt 17,1-9)

Dans l’évangile selon Matthieu, l’épisode de la transfiguration se situe immédiatement après la profession de foi de Pierre et sa réaction à l’annonce de la Passion. C’est un épisode assez étrange. Car il suscite plus de questionnements que de foi.

Continuer la lecture L’incompréhensible Transfiguration (Mt 17,1-9)

L’œil et le trésor (Mt 6,19-23)

Nous poursuivons notre lecture de l’évangile de Matthieu. Jésus a entrepris ce premier (et long) discours sur la montagne. Le passage précédent soulignait l’importance d’une relation filiale avec le Père qui est aux cieux. Une relation qui ne cherche ni récompense, ni trésor pour se glorifier.

Continuer la lecture L’œil et le trésor (Mt 6,19-23)

Tenté au désert (Mt 4,1-11)

Comme Marc et Luc, Matthieu situe un séjour de Jésus au désert, juste après le baptême dans le Jourdain. Marc (1,12-13) l’évoque en deux courts versets souhaitant souligner davantage l’avènement d’un Eden retrouvé avec la venue du Christ. Luc et Matthieu d’une même tradition, où le récit des tentations est développé dans un dialogue entre Jésus et le Tentateur. Mais qu’entendre par « tentation » ?

Continuer la lecture Tenté au désert (Mt 4,1-11)

Mais toi, dans le secret du Père (Mt 6,1…18)

Heureux ‘hasard’ du calendrier liturgique. En effet, cet évangile proposé ce mercredi des Cendres est la suite immédiate du passage entendu dimanche dernier. Nous sommes ainsi dans la continuité du discours de Jésus sur la montagne (Mt 5-7) et même ici dans sa partie centrale. « Vous serez parfaits comme votre Père est parfait » : ainsi se concluait le passage précédent. C’est justement ce Dieu Père qui devient le sujet du discours de Jésus dans cette section, dont le cœur sera la prière du Notre Père.

Continuer la lecture Mais toi, dans le secret du Père (Mt 6,1…18)

L’amour parfait des ennemis (Mt 5,38-48)

Notre passage est la suite du discours que nous avons lu précédemment (Mt 5,17-37). On retrouve ainsi les refrains « Vous avez appris… Eh bien ! moi je vous dis… ». Jésus ne lit pas la Loi dans une rigidité plus stricte que les pharisiens ni dans une interprétation souple ou affadie. Il révèle et éclaire ce qui en est en la substance vitale : une parole d’Alliance en vue du bien de tous selon la volonté du Père. Pour ces deux dernières antithèses, Jésus reprend la loi du Talion et l’amour du prochain, dans la logique du Royaume.

Continuer la lecture L’amour parfait des ennemis (Mt 5,38-48)

Eh bien moi je vous dis (Mt 5,17-37)

Après les béatitudes, auxquelles il faut intégrer les métaphores du sel de la terre et de la lumière du monde, le discours de Jésus change de ton et aborde directement l’interprétation de la Loi de Moïse. Il est construit sur un schéma : « vous avez appris … Eh bien moi je dis… ». Jésus cite une prescription de la Loi et propose sa propre interprétation. Cette disposition a souvent inspiré le titre d’antithèses à cette section. Comme si Jésus s’opposait ou contredisait les commandements… pas si sûr.

Continuer la lecture Eh bien moi je vous dis (Mt 5,17-37)

Le sel de la terre (Mt 5,13-16)

Avec ce passage, nous sommes encore dans l’introduction au sermon sur la montagne (Mt 5,1-16). Les béatitudes nous avaient présenté, non pas un ensemble de prescriptions du style faire ou ne pas faire, mais des paroles essentiellement positives exprimant la consolation de Dieu pour son peuple. Cette introduction a montré une progression en trois étapes : « Heureux ceux… », « Heureux êtes-vous » et maintenant « Vous êtes… ».

Continuer la lecture Le sel de la terre (Mt 5,13-16)

Heureux êtes-vous (Mt 5,1-12)

Le discours de Jésus sur la montagne commence par une série de béatitudes appelées plus savamment macarismes (du grec makarios μακάριος/ heureux). Ce n’est pas une particularité du Nouveau Testament. On entend aussi ces macarismes dans le Premier Testament :

Continuer la lecture Heureux êtes-vous (Mt 5,1-12)

Le sermon sur la montagne (Mt 5-7) – présentation

L’article précédent vous a présenté le cadre historique de la composition de l’évangile selon Matthieu. Né dans une communauté judéo-chrétienne, l’évangile reflète les débats qui ont pu exister entre les judéo-chrétiens et les autres juifs de la synagogue dans certains lieux. Ainsi Matthieu prend soin de décrire Jésus tel l’enseignant, le maître qui donne son interprétation de la Torah en termes d’accomplissement.

Continuer la lecture Le sermon sur la montagne (Mt 5-7) – présentation