Matthieu, disciple et pécheur (Mt 9,9-13)

Après le pardon et la guérison de l’homme paralytique, l’évangéliste nous fait sortir de la maison mais pour mieux y revenir. Là nous y entendrons deux débats sur le repas à propos de la présence des pécheurs (10-14) et plus loin, lors d’un autre passage, sur l’absence de jeûne (14-18). Cet ensemble se déroule en la maison et on peut l’associer à notre épisode précédent qui se situait au même endroit.

Continuer la lectureMatthieu, disciple et pécheur (Mt 9,9-13)

Un paralytique en sa maison (Mt 9,1-8)

Le passage sur l’autre rive – dans la version de Matthieu – nous avait laissé avec un sentiment mitigé. Certes l’homme démoniaque et dangereux a été guéri mais Jésus est expulsé. La personne du Christ questionne ses propres disciples après la tempête apaisée (Quel est celui-là ?) tout comme elle suscite des oppositions à Gadara. Retour donc à Capharnaüm, où nous attend un récit de miracle qui va être l’occasion pour Matthieu d’en dévoiler encore sur l’identité messianique de Jésus.

Continuer la lectureUn paralytique en sa maison (Mt 9,1-8)

Les démoniaques de Gadara (Mt 8,28-34)

Dans nos trois évangiles synoptiques, juste après la tempête apaisée, Jésus et ses disciples abordent ce pays de la Décapole, terre très majoritairement païenne. Là aussi, nos trois évangiles racontent cet épisode de démoniaque guéri avec cette histoire de troupeau de porcs se jetant dans la mer. Tempête et exorcisme en terre païenne forment un ensemble. Mais là encore la version de Matthieu est bien particulière.

Continuer la lectureLes démoniaques de Gadara (Mt 8,28-34)

Foi et tempête apaisées (Mt 8,23-27)

Après l'intervention des deux disciples, nous allons maintenant pouvoir embarquer pour l’autre rive, tel que Jésus l’avait ordonné à ses disciples. Mais si la destination était désignée, ainsi que le moyen de transport, le voyage va subir une forte tempête. Ce récit de la tempête apaisée est commun aux trois évangiles synoptiques, mais les particularités de chacun, éclairent ce récit d’une manière propre.

Continuer la lectureFoi et tempête apaisées (Mt 8,23-27)

Il n’y a pas que des rameaux (Mt 21,1-11)

Le récit de l'entrée dite 'triomphale' de Jésus à Jérusalem, fait partie de ces quelques épisodes communs aux quatre évangiles. Évidemment, chacun l'évoque à sa manière, omettant, ajoutant, ou modifiant quelques éléments. Est-ce de l'ordre de l'anecdote ? ou bien veulent-ils tous et chacun souligner un trait particulier pour donner sens à la venue de Jésus à Jérusalem peu avant sa Passion ? Que nous dit Matthieu à ce propos ?

Continuer la lectureIl n’y a pas que des rameaux (Mt 21,1-11)

Le lépreux, le centurion et la belle-mère (Mt 8,1-17)

Après avoir laissé la parole à Jésus durant trois chapitres, lors de ce sermon sur la montagne (Mt 5-7), l’évangéliste Matthieu revient à la narration, en nous présentant trois guérisons. Il était logique qu’après un tel discours, Jésus mette œuvre ses paroles. Le Royaume du Père qui est aux Cieux n’est pas un concept abstrait, ni une espérance lointaine. Les guérisons dans les évangiles manifestent la justice et la présence agissante de Dieu à travers son Messie. Mais ces trois guérisons qui suivent le discours sur la montagne, sont aussi l’occasion d’en dire plus sur le rôle de Jésus et sa mission.

Continuer la lectureLe lépreux, le centurion et la belle-mère (Mt 8,1-17)

La poutre, les chiens et la porte étroite (Mt 7,1-20)

Contrairement à la version de Luc (6,39-45), l’unité de cet extrait ressemble plus à un patchwork qu’à une tapisserie. L’image de la poutre dans l’œil, les perles jetés aux pourceaux, la porte étroite… Cela paraît être l’adjonction de paroles éparses de Jésus, recueillies et mises bout à bout par l’évangéliste. Y a t-il une logique à cet ensemble apparemment disparate ?

Continuer la lectureLa poutre, les chiens et la porte étroite (Mt 7,1-20)

Tenté au désert (Mt 4,1-11)

Comme Marc et Luc, Matthieu situe un séjour de Jésus au désert, juste après le baptême dans le Jourdain. Marc (1,12-13) l’évoque en deux courts versets souhaitant souligner davantage l’avènement d’un Eden retrouvé avec la venue du Christ. Luc et Matthieu d’une même tradition, où le récit des tentations est développé dans un dialogue entre Jésus et le Tentateur. Mais qu’entendre par « tentation » ?

Continuer la lectureTenté au désert (Mt 4,1-11)