Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Une Pentecôte pour Parthes, Mèdes et Élamites… (10)

La suite de notre série sur l’Ascension s’ouvre maintenant sur le récit de la Pentecôte commencé la dernière fois. Il s’achevait par ce verset : Ac 2, 4Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. Gratuit et plus rapide que toutes les méthodes et applis d’apprentissage aux langues étrangères, l’Esprit Saint fait des disciples de véritables polyglottes … Mais est-ce là l’objectif ?

Télécharger le podcast

L’évocation du don de l’Esprit Saint à la Pentecôte avait décrit cette manifestation divine accompagnée de ce bruit et de ces langues comme de feu se partageant et se posant sur chacun des disciples présents. Le récit se poursuit ainsi :

Le récit de la réaction de la foule

Ac 2, 5Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel. 6Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient. 7Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? 8Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ? 9Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie, 10de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, 11Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. » 12Ils étaient tous dans la stupéfaction et la perplexité, se disant l’un à l’autre : « Qu’est-ce que cela signifie ? » 13D’autres se moquaient et disaient : « Ils sont pleins de vin doux ! »

La liste des peuples

carte pentecôte Ac2

Cette liste des peuples est toujours étrange à nos oreilles. Ces anciens territoires, au nom parfois imprononçable ou mal prononcé, n’évoquent plus grand-chose aujourd’hui. Et l’on peut se demander avec raison : pourquoi saint Luc s’est-il senti obligé d’en dresser la liste ?

L’énumération des peuples trace globalement une zone s’étendant depuis l’Iran actuel jusqu’à la Libye en passant par quelques régions aujourd’hui en Turquie (voir carte ci-dessus). Cette géographie n’est pas anodine, elle est celle des communautés juives importantes de la diaspora, telles celles d’Alexandrie ou de Rome. Nous sommes à Jérusalem à l’occasion d’une fête juive. Ces Parthes, Mèdes, Élamites, etc. sont des juifs religieux, pour reprendre les termes du récit, venus en pèlerinage à l’occasion de la Pentecôte.

Mais à cet espace géographique se superposent des distinctions religieuses entre les juifs de naissance et les récents convertis, et peut-être encore quelques sympathisants qui peuvent être tout autant romains, que crétois ou d’autres marchands nomades venant de l’Arabie trans-jordanienne. Bref, à travers ces pèlerins juifs est représenté l’ensemble du monde juif de Judée et de la diaspora de toutes nations qui sont sous le ciel.

Le rassemblement des nations

La Parole se fait entendre de manière universelle ici aux Juifs et prosélytes des quatre coins de l’horizon. La présence de cette diaspora à Jérusalem lors de la Pentecôte n’a rien d’invraisemblable. La fête elle-même pouvait rassembler plusieurs centaines de milliers de pèlerins. Ce qui doit nous étonner est le lieu inhabituel du rassemblement, qui n’est pas (ou plus) le Temple mais la maison où sont rassemblés les disciples du Christ.

La description et l’énumération des contrées soulignent une fois encore combien le don de l’Esprit sur les disciples vient accomplir les Écritures. Dans la tradition juive et biblique, les représentations de la venue du Messie et du jour du Seigneur se concluent par une victoire et l’instauration du règne de Dieu qui attire à lui et à Jérusalem, les juifs dispersés. Ainsi Isaïe annonçait, en établissant également une énumération des peuples  :

Is 11, 10Ce jour-là, la racine de Jessé, père de David, sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure. 11Ce jour-là, une fois encore, le Seigneur étendra la main pour reprendre le reste de son peuple, ce reste qui reviendra d’Assour et d’Égypte, de Patros, d’Éthiopie et d’Élam, de Shinéar, de Hamath et des îles de la mer. 12 Il lèvera un étendard pour les nations ; il rassemblera les exilés d’Israël ; il réunira les dispersés de Juda des quatre coins de la terre.

L’Esprit Saint et la Parole opèrent ainsi ce rassemblement eschatologique des juifs dispersés ; rassemblement tant espéré.

De toutes langues

Jean REstoud, Penteôte, 1732

C’est donc en vue d’une proclamation et d’un rassemblement universel autour du Christ, que les disciples reçoivent – à cette occasion seulement – le don de parler des langues étrangères. C’est désormais, non plus la Loi, ni le culte du Temple, mais la parole des disciples et Apôtres qui permet ce rassemblement voulu par Dieu.

Les disciples sont ceux qui par leur proximité et leur foi en Jésus Christ, peuvent proclamer les merveilles de Dieu que tous entendent dans leur propre langue. Le langage du Christ devient un langage universel pour exprimer le dessein de salut de Dieu. Le récit de la Pentecôte fait ainsi se succéder deux mouvements liés à la Parole. D’une part, il y a cette communication verticale : Dieu avec ces langues divines qui se partagent et se posent sur chacun, se communique pleinement à la communauté. Il se donne et vient demeurer en eux – c’était l’épisode précédent. Maintenant cette communication de la Parole de Dieu, grâce à l’Esprit donné, initie un mouvement horizontal en s’adressant au peuple rassemblé. Ainsi les disciples et Apôtres, ou pour mieux dire : la communauté des chrétiens devient le media privilégié de l’Évangile.

Pleins de vin doux

Le récit est plein d’espérance mais bien lucide également quant à la réception d’un tel événement. La foule s’est rassemblée en entendant le bruit, comme le peuple hébreu de Moïse au pied du Sinaï (Ex 20,18). Et de même, comme pour le peuple hébreu, la réaction ne suscite pas une adhésion immédiate et facile.

Philippe de Champaigne, la Cène, 1652

Stupéfaction, confusion, émerveillement, perplexité, et même moqueries : ils sont pleins de vin doux. Les sentiments de la foule sont mêlés et divers. Les disciples et Apôtres qui ne sont que de pauvres Galiléens, pas même une nation, ont beau proclamer dans toutes les langues, les merveilles de Dieu, le doute, la suspicion, la perplexité demeurent. Rien n’est évident et cela augure la suite du récit des Actes. Les merveilles de Dieu peuvent être proclamées… elles ne sont pas reçues entièrement (pour le moment). Ils sont pleins de vin doux disent certains en se moquant. Mais cette accusation est très ironique. Car il y a bien une ivresse qui est celle de la joie et de l’Espérance suscitées par le don de l’Esprit et la présence même de Dieu à cette communauté. Il y a bien du vin doux, celui des noces de l’Alliance inaugurée à la croix du Christ.

Le feu du langage

La parole des disciples emplis de l’Esprit Saint n’est pas une parole qui s’impose. Finalement, tout comme leur Seigneur, ils subissent aussi les moqueries et les contradictions. Car leurs paroles, leurs langages de feu, ne peuvent être que celui de l’abaissement et de la croix où fut exposé le Christ de Dieu. Effectivement un messie mort sur une croix, cela n’a pas de sens, même si ses disciples parlent maintenant toutes les langues, pour délivrer une même parole de salut. A juste raison, les spectateurs se demandent : Qu’est-ce que cela signifie ?

C’est le discours de Pierre à cette assemblée qui nous permettra de saisir justement le sens même de cette Pentecôte, discours que nous entendrons la prochaine fois.

Références et citations

François

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).

Ecrire une remarque, un avis... ou juste un mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :