Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

La musique dans la Bible (podcast) ép. 4 : David et les Psaumes

La dernière fois nous avons évoqué ces temps anciens où le prophète biblique, stimulé par la musique, prononce l’oracle de Dieu comme « possédé » par l’esprit du Seigneur, dans un état de transe. Mais ces phénomènes sont relégués au passé, aux temps de Saül et David notamment. Car la littérature nous laisse la trace d’un glissement où la musique n’est plus seulement une stimulation pour la prophétie mais un langage prophétique. Le prophète devient l’instrument musical au service du chant prophétique.

télécharger le podcast

Les textes cités (trad. AELF)

David cithariste auprès de Saül 1S 16

Julius Kronberg, David et Saül, 1885

1S 16 14 L’Esprit du Seigneur se détourna de Saül, et un esprit mauvais, envoyé par le Seigneur, se mit à le tourmenter. 15 Les serviteurs de Saül lui dirent : « Voici qu’un mauvais esprit de Dieu te tourmente. 16 Un seul mot de notre maître, et les serviteurs qui sont devant toi chercheront un bon joueur de cithare ; ainsi, quand un mauvais esprit de Dieu viendra sur toi, cet homme jouera de son instrument, et cela te fera du bien. » 17 Saül répondit à ses serviteurs : « Voyez donc s’il n’y a pas pour moi un homme qui soit un bon musicien, et amenez-le-moi. » 18L’un des garçons prit la parole et dit : « J’ai vu, justement, un fils de Jessé, de Bethléem, qui sait jouer. C’est un homme de valeur, un vaillant guerrier ; il parle avec intelligence ; c’est un bel homme et le Seigneur est avec lui ! » 19 Alors Saül envoya à Jessé des messagers pour lui dire : « Envoie-moi ton fils David, qui est avec le troupeau. » 20 Jessé prit un âne qu’il chargea de pains, ainsi qu’une outre de vin et un chevreau, et il envoya son fils David les porter à Saül. 21 David arriva auprès de Saül et se tint à sa disposition/ […] 23 Ainsi, lorsque l’Esprit de Dieu venait sur Saül, David prenait la cithare et en jouait. Alors Saül se calmait et se trouvait bien : l’esprit mauvais s’écartait de lui.

Des prophètes dans le sanctuaire de Jérusalem 1Ch 25

1Ch 25, 1 Pour le service, David et les officiers de l’armée mirent à part les fils d’Asaf, de Hémane et de Yedoutoune, qui prophétisaient au son des cithares, des harpes et des cymbales. Voici le dénombrement des hommes qui accomplissaient ce service. […] 5 Tous ceux-là étaient fils de Hémane, le voyant du roi, qui interprétait les paroles de Dieu pour exalter sa puissance ; Dieu donna à Hémane quatorze fils et trois filles. 6 Ils étaient tous sous la direction de leur père pour chanter dans la Maison du Seigneur, au son des cymbales, des harpes et des cithares, pour le service de la Maison de Dieu, sous la direction du roi, d’Asaf, de Yedoutoune et de Hémane.

Les lévites du Temple 2Ch 29

2Ch 29 25Il plaça les lévites dans la Maison du Seigneur, au son des cymbales, des harpes et des cithares, selon le commandement de David, de Gad, le voyant du roi, et du prophète Nathan. Car ce commandement venait du Seigneur par l’intermédiaire de ses prophètes. 26 Quand les lévites, avec les instruments de David, et les prêtres, avec les trompettes, eurent pris place, 27 Ézékias ordonna d’offrir l’holocauste sur l’autel. Au moment où commença l’holocauste commencèrent aussi le cantique au Seigneur et la sonnerie des trompettes, avec accompagnement des instruments de David, roi d’Israël.

Psaume 48 (extraits)

Ps 48 2Écoutez ceci, tous les peuples, entendez bien, habitants de l’univers, 3 gens illustres, gens obscurs, riches et pauvres, tous ensemble. 4 Ma bouche dira des paroles de sagesse, les propos clairvoyants de mon cœur ; 5 l’oreille attentive aux proverbes, j’exposerai sur la cithare mon énigme. […] 6Pourquoi craindre aux jours de malheur ces fourbes qui me talonnent pour m’encercler, 7 ceux qui s’appuient sur leur fortune et se vantent de leurs grandes richesses ? […]12Ils croyaient leur maison éternelle, leur demeure établie pour les siècles ; sur des terres ils avaient mis leur nom. 13L’homme comblé ne dure pas : il ressemble au bétail qu’on abat. Mais Dieu rachètera ma vie aux griffes de la mort : c’est lui qui me prendra. […] 17Ne crains pas l’homme qui s’enrichit, qui accroît le luxe de sa maison : 18 aux enfers il n’emporte rien ; sa gloire ne descend pas avec lui.

Références

Me suivre via :

François

Prêtre catholique et bibliste du diocèse de Luçon (Vendée).

Ecrire une remarque, un avis... ou juste un mot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.