Blog et podcast par François, prêtre et bibliste

Marthe ou Marie ? (Lc 10,38-42)

La parabole précédente du bon Samaritain invitait à l’action en vue d’aider et d’aimer son prochain : Va et fais de même ! disait Jésus au docteur de la Loi. Cette fois Jésus semble donner tort à Marthe qui lui demande, à propos de sa sœur tranquillement assise : Dis-lui donc de m’aider ? Y aurait-il contradiction ? Suite au bon samaritain, le récit de Marthe et Marie est probablement son pendant nécessaire.

Continuer la lecture

Un Samaritain bouleversant (Lc 10,25-37)

La parabole du bon samaritain est connue, ou du moins le pense-t-on. Les interprétations allégoriques sont nombreuses notamment pour voir dans le Samaritain, la figure de Jésus miséricordieux. Je n’y reviendrais pas. Je voudrais ici m’intéresser à la fonction de cette parabole. Propre à l’évangéliste Luc, elle se situe après l’envoi en mission des soixante-douze disciples (Lc 10,1-24). Elle est la réponse à la question d’un savant docteur de la Loi.

Continuer la lecture

Ouvriers du Règne de Dieu (Lc 10,1-12.17-20)

La mission des soixante-douze disciples est un récit propre à l'évangéliste Luc. Elle fait suite, entre autres, à l'envoi des Douze apôtres et à la multiplication des pains que nous avons entendus dimanche dernier. Qu'a-t-elle donc de particulier ?

Continuer la lecture

Je te suivrai (Lc 9,51-53)

Depuis les terriers enfouis des renards jusqu’aux nids célestes des oiseaux ; depuis les sépultures, lieux de la mort, jusqu’au ciel du règne Dieu, lieu de vie éternelle ; depuis les labours mondains jusqu’au royaume de Dieu, royaume du salut, le disciple est celui qui rencontre Jésus Christ et qui, se mettant à l’écoute de sa Parole, est invité à bouleverser radicalement sa vie pour se mettre, au cœur du monde, dans l’en-avant du règne de Dieu.

Continuer la lecture

Donnez-leur vous-mêmes à manger (Lc 9,11-17)

Le miracle de la multiplication des pains est sans doute le plus lu dans le Nouveau Testament. On le trouve en effet dans les quatre évangiles. Il est même doublé dans les œuvres de Marc et de Matthieu. Mais si les récits sont assez parallèles, chacun a son caractère propre. Nous allons souligner ici seulement ce qui caractérise la version de Luc. Ce dernier se distingue surtout par son contexte narratif et quelques petites différences qui peuvent nous aider à éclairer le sens du récit lucanien.

Continuer la lecture

La paille, la poutre et autres paraboles (Lc 6,39-45)

Dans cette dernière partie (6,39-45) Jésus prend le langage imagé de la parabole. À partir de plusieurs "allégories", le discours pointera sur la nécessité de vivre en frères miséricordieux. Après les richesses et les représailles, c'est la suffisance et la prétention à "dominer" son frère que le disciple doit abandonner.

Continuer la lecture

Aimez vos ennemis (Lc 6,27-38)

A la suite des béatitudes, Jésus prolonge son discours aux disciples. Cette deuxième partie est marquée par la double mention de l'amour des ennemis. Le verbe "aimer" est d'ailleurs répété ici six fois. C'est dire son importance.

Continuer la lecture
Fermer le menu

Ce site utilise quelques cookies

Merci de valider l'acceptation des cookies. Vous pouvez aussi refuser leur usage, tout en continuant à visiter ce site.